Alerte :
Du 1er au 8 décembre, élections Fonction publique, je vote FO !

Fonction publique : pour la FGF-FO, la prévoyance mérite mieux que cet accord de méthode

InFO militante par  Valérie Forgeront, L’Info Militante

© Pascal SITTLER/REA

Il est flou et incomplet et suscite plus d’inquiétude et d’interrogations pour l’avenir qu’il ne sécurise de futures négociations... La FGF-FO, première organisation du versant État de la fonction publique, a annoncé le 4 avril qu’elle ne signerait pas l’accord de méthode sur la prévoyance, mais qu’elle participera activement aux prochaines négociations, indique son secrétaire général, Christian Grolier. Si la fédération a paraphé l’accord interministériel sur la complémentaire santé le 26 janvier, elle estime que le présent accord de méthode, qui prévoit des négociations sur les seules garanties invalidité, incapacité de travail et décès, ne convient pas.

Priorité au statutaire

Sur la forme... Il n’y a eu jusque-là que deux discussions sur la prévoyance, note Christian Grolier, pointant l’existence même du texte, alors qu’il y a déjà l’accord de méthode, global, du 3 juin 2021. Par ailleurs, le texte a été présenté à six jours du premier tour de la présidentielle et nous savons qu’il n’y aura aucune discussion avant septembre, tandis que la prévoyance ne sera pas applicable avant 2024. Sur le fond... La FGF-FO demande un couplage santé/prévoyance et que les négociations portent aussi sur la dépendance et le jour de carence (non-maintien de salaire en cas d’arrêt maladie). Pour l’instant, il y a par ailleurs dans le texte des éléments qui n’étaient pas prévus, tel le flou en matière de couverture obligatoire ou facultative, ou encore concernant la participation de l’employeur. Nous voulons donner la priorité au statut, que la couverture prévoyance soit inscrite dans le statut général et non qu’elle soit renvoyée à la complémentaire santé, martèle Christian Grolier.

 Valérie Forgeront Journaliste à L’inFO militante

L’Info Militante

Sur le même sujet

Manuel Valls annonce la couleur : un super plan d’austérité !

Conseil des ministres du 16 avril 2014

En confirmant et précisant le plan de 50 milliards d’économies sur les dépenses publiques jusqu’en 2017, pour se conformer au pacte budgétaire européen, le Premier ministre s’attaque au coeur de la solidarité qu’incarne le service public et accentue la baisse du coût du travail.
Les salariés payent le (...)

Premier pas de la concertation

Fonction publique

Les syndicats et le ministère ont tenu une première réunion sur la qualité du dialogue social.