Grèce : libéralisme économique, austérité sociale

Communiqué de Force Ouvrière

Si l’accord passé ce week-end à Bruxelles permet que la Grèce reste dans la zone euro, il n’en reste pas moins que les créanciers, dont les pays membres de la zone euro, y mettent des conditions restrictives sévères mettant sous tutelle la démocratie grecque.

Pour Force Ouvrière, la technocratie et les règles monétaristes ne constituent en rien un gage de progrès social et de démocratie. Les modalités actuelles de la « gouvernance économique » de la zone euro transforment de fait un outil en principe politique.

Pour le Secrétaire général de Force Ouvrière, Jean-Claude Mailly, il est plus que temps de revoir les traités européens et les modalités de la construction européenne auxquels la France a participé.

Les contraintes imposées à la Grèce s’inscrivent à nouveau dans une logique économique libérale d’austérité sociale.

Le BIT a déjà condamné la Grèce pour non-respect des conventions internationales du travail, les mesures exigées ce week-end ne feront que renforcer cette violation.

Les derniers communiqués Tous les communiqués

Dividendes et taxation des profits

Communiqué de FO par Yves Veyrier

Lors de la réunion en audioconférence avec le président de la République, FO a appelé le gouvernement à prendre des mesures coercitives interdisant les versements de dividendes, estimant que la solidarité doit concerner tout le monde.

Protéger les salariés au service des personnes âgées, handicapées, assistantes maternelles …

Communiqué de FO par Yves Veyrier

Ce matin, lors de la réunion en audio conférence avec le président de la République, le Secrétaire général de FO a fait part de la très forte préoccupation concernant à la fois les personnels de santé et les salariés des services à domicile, qui sont mobilisés, auprès des personnes âgées, handicapées, et des assistantes maternelles et enseignants pour la garde des enfants d’autres salariés eux-mêmes mobilisés.

Crise du coronavirus dans les EHPAD : plus que jamais répondre en termes de moyens effectifs aujourd’hui et demain !

Communiqué de FO par Serge Legagnoa

Alors que la France, en confinement, subit de plein fouet la crise du Coronavirus et les effets des politiques d’austérité envers le secteur hospitalier (toujours dénoncées par FO), les personnes âgées sont particulièrement fragilisées et les premières victimes. Leur personnel soignant et non soignant est aussi en première ligne.