Grève du 26 janvier : Les agents de Bercy ont répondu présents

Service Public par Finances

F. Blanc / FO Hebdo - CC BY-NC 2.0

Communiqué de la Fédération FO des Finances

Dans le contexte très particulier de l’état d’urgence, la journée de grève du 26 janvier 2016 a été suivie par 25 000 agents dans les directions de Bercy, avec une mobilisation particulièrement significative à la Direction des Finances Publiques avec un taux de participation de plus de 25%.

Ce niveau de mobilisation, largement supérieur à celui enregistré pour l’ensemble de la Fonction Publique de l’État, atteste de la spécificité de la conflictualité à Bercy.

Comme l’ensemble des fonctionnaires, les agents des Finances se sont mobilisés pour leur pouvoir d’achat, avec en priorité le dégel de la valeur du point d’indice, et non une « mesurette », telle que celle évoquée par la ministre.

La situation particulièrement dramatique vécue dans les services économiques et financiers a renforcé la détermination des agents à s’engager dans l’action avec :

 60% des suppressions d’emplois de fonctionnaires concentrées sur les seules directions de Bercy ;

 la multitude impressionnante de restructurations avec fermetures et regroupements de services sur l’ensemble du territoire ;

 la mise en oeuvre de la réforme territoriale ;

 la dégradation incessante des conditions de travail ;

 l’amputation des crédits de l’action sociale.

Pas besoin de référendum pour savoir que la colère, voire l’exaspération ne cesse de s’amplifier.

Les ministres Macron-Sapin doivent écouter les agents en apportant des réponses concrètes à leurs revendications.

Cela commence par un respect de leurs interlocuteurs dans le dialogue social et non un contournement des représentants du personnel tel que celui de plus en plus pratiqué au niveau ministériel, directionnel national et local.

Les fédérations de fonctionnaires FO, CGT et Solidaires se réunissent ce jour pour mettre en perspective les suites à donner au mouvement.


Finances Secrétaire général

Sur le même sujet

Yves Veyrier, sur le terrain à la rencontre des équipes syndicales

Elections dans la fonction publique par Nadia Djabali

Moins d’une semaine après son élection, le nouveau secrétaire général de FO s’est rendu au centre des finances publiques de Saint-Maur-des-Fossés, puis à l’hôpital de la Pitié Salpêtrière et enfin à la mairie de Nanterre. Objectif : soutenir les équipes syndicales engagées dans la campagne pour les élections professionnelles dans la fonction publique.