Hausse du carburant : FO revendique une prime transport et l’augmentation des salaires

Communiqué de FO par Béatrice Clicq

En un an, le coût de la vie s’est emballé : fuel domestique : +26%, gaz : +24%, alimentation : +2,8%, loyers : +1,6%... Et dans un contexte où le coût de l’immobilier a souvent contraint les travailleurs à augmenter la distance lieu de résidence/travail, les rendant otages malgré eux de la contrainte et du coût des transports, les prix des carburants ont augmenté de 21% pour le diesel et de 15% pour l’essence (notamment en raison des taxes qui représentent 60% des prix à la pompe). Le gouvernement s’acharne avec l’annonce de nouvelles augmentations des taxes sur les carburants de façon continue jusqu’en 2022 (au 1er janvier 2019 : +6,5 centimes pour le diesel et +3 centimes pour l’essence), ce qui provoque une légitime colère des salariés qui n’ont pas d’alternative.

En parallèle, la rigueur est de mise sur les salaires, le point d’indice du traitement des fonctionnaires reste bloqué et les retraités ont subi une hausse de la CSG de 25%. Et ce malgré un gouvernement vantant son action en faveur du pouvoir d’achat des plus défavorisés grâce à la suppression des cotisations chômage dénoncée par Force Ouvrière car véritable cadeau empoisonné. Le pseudo-gain de 15 € net par mois pour un salaire de 1 200 € ne suffit pas pour compenser les augmentations de taxes... D’une manière plus générale c’est donc l’ensemble des salariés et des retraités qui subit la baisse du pouvoir d’achat en étant ponctionnés de toutes parts.

De longue date, Force Ouvrière, revendique :

  • Le gel et le plafonnement des taxes (TICPE, TVA) ;
  • La mise en place d’une prime transport obligatoire pour tous ;
  • L’augmentation générale des salaires, du point d’indice et des retraites.

Béatrice Clicq Secrétaire confédérale au Secteur de l’Egalité et du Développement durable

Les derniers communiqués Tous les communiqués

Barème des prud’hommes : réaction de Force Ouvrière

Communiqués de FO par Yves Veyrier, Frédéric Souillot, Secrétaire général de Force Ouvrière

La décision rendue ce jour par la Cour de cassation concernant le barème des indemnités prud’homales n’entame en rien le bien-fondé de la contestation portée par FO au regard de la convention 158 de l’OIT. FO renouvelle sa ferme opposition à ce barème impératif, destiné principalement à sécuriser les employeurs. Pour FO, la réparation doit, en toutes circonstances, être à la hauteur du préjudice réellement subi par le salarié et le juge doit pouvoir disposer d’une totale liberté pour fixer le montant des dommages et intérêts.

Pour la libération immédiate des syndicalistes biélorusses !

Communiqué de FO par Marjorie Alexandre, Secteur Europe - International

La Confédération Force Ouvrière (FO) a pris connaissance de l’arrestation et de la mise en détention le 19 avril 2022, d’au moins quatorze syndicalistes et leaders syndicaux biélorusses, notamment de la confédération biélorusse BKDP – dont son président Aliaksandr Yarashuk et vice-président Siarhei Antusevich - affiliée à la Confédération Syndicale Internationale (CSI), et de plusieurs de ses fédérations.