Inquiétudes : pierre et retraites

Retraite par Michel Pourcelot

Les Français, inquiets d’une baisse du montant de leurs pensions de retraites, selon plusieurs sondages, pensent à la pierre.

Pris dans la diagonale du flou, les Français s’inquiéteraient d’une baisse du montant de leurs pensions de retraites, selon plusieurs sondages. Ils seraient 70% selon l’un des plus récents réalisé en novembre dernier pour Les Echos et dévoilé le 1er décembre. Mais un autre effectué pour le courtier en prêt immobilier Empruntis fait apparaître un effet à graver dans la pierre : selon lui, deux tiers des projets d’investissement immobilier locatif répondent à un sentiment d’insécurité financière lié à la retraite.

Sécurité financière

Plus précisément, ce sondage révèle que parmi ceux qui ont réalisé un investissement locatif ces deux dernières années, un tiers (33 %) l’ont motivé comme un financement de leur retraite et 36% par le fait qu’ils voulaient se constituer un complément de revenu. En fait, seuls 32% d’entre eux entendaient profiter de défiscalisation. D’autre part, Signe des temps, ceux qui n’ont pas fait aboutir leur projet, se disent prêts à 74%, à renouveler leur demande pour conforter leur sécurité financière au moment de la retraite, a ajouté un porte-parole d’Empruntis, conforté par un notaire parisien, Me Thierry Delesalle, pour qui Après la volonté de se loger, la retraite est la deuxième raison pour laquelle ils achètent un logement.

Michel Pourcelot Journaliste

Sur le même sujet

Retraites : étude d’impact – première réaction

Communiqué de FO par Yves Veyrier

La confédération FO se félicite de la mobilisation de cette journée du 24 janvier, partout en France, qui confirme la détermination intacte contre le projet de régime unique par points, après 50 jours de grèves et manifestations.

Allocution du Premier ministre : aggravation de l’austérité

Retraite

L’acceptation par la France du pacte budgétaire européen et le maintien du calendrier conduisent le gouvernement à accentuer « un sérieux budgétaire » qui, dans le parler vrai, s’appelle austérité et dont l’un des éléments est le pacte de responsabilité auquel sont liés les 50 milliards d’économies.