JO 2024 : la France médaille d’or de la discrimination ?

Fédération FO Métaux par Métaux

REA9903456

Le Groupe Réseau Handicap (GRH) de la Fédération FO de la Métallurgie interpelle l’État pour qu’il prenne rapidement des mesures d’ampleur afin d’améliorer l’accessibilité des lieux publics et des transports dans la perspective des Jeux olympiques et paralympiques de 2024, et ce afin de faciliter la vie quotidienne des salariés et des personnes en situation de handicap.

Augmenter le nombre d’hébergements accessibles et adaptés, renforcer les dispositifs d’accueil dans les gares, les aéroports, les stations de métro et l’accès des sites de compétitions par tous les moyens de transports collectifs ou individuels : le déficit en ces domaines est aussi grand que la nécessité d’agir maintenant.

En avril, la Conférence nationale du handicap, APF France handicap, se mobilisera dans toute la France et lancera une opération coup de poing à Paris devant un lieu institutionnel, suivie d’un dispositif collage militant dans plusieurs villes.

Malgré l’engagement de Jeux inclusifs, l’organisation de cet événement mondial révélera le retard français en la matière. Près de 350 000 personnes en situation de handicap du monde entier viendront voir les Jeux : des milliers pourraient en être exclus.

Le handicap reste le premier motif de discrimination en France selon le Défenseur des Droits. Cette situation ne doit pas perdurer.

Métaux Secrétaire général

Sur le même sujet

Ponction sur l’AGEFIPH : incompréhensible et inacceptable

Emploi et Salaires par Anne Baltazar

Alors que la situation de l’emploi continue à se dégrader, que les personnes handicapées paient un lourd tribut avec une progression de demandeurs d’emploi inscrits de 10,6% en 1 an, (soit désormais 8% de l’ensemble des demandeurs d’emploi contre 6,4% 5 ans auparavant), la collecte des (...)

Offre de services relative à l’emploi des personnes en situation de handicap : FO attend la poursuite des travaux

Communiqué de FO par Anne Baltazar, Mission handicap confédérale

Après la réforme de l’obligation d’emploi actée par les décrets parus récemment, les discussions impulsées par la secrétaire d’État portent maintenant sur une rénovation de l’offre de services à destination des personnes handicapées et des employeurs, centrée sur le soutien à l’insertion (...)