Communiqué de Force Ouvrière

La loi et la dignité doivent être respectées

, Jean-Claude Mailly

Recommander cette page

Après plusieurs semaines 11 salariées « dames pipi » à Paris sont sans travail, sans salaires, parce que leur nouvel employeur, la société néerlandaise 2Theloo refuse l’application de la convention collective nationale.

Cette société ayant été retenue par la Mairie de Paris pour une concession, il serait inacceptable que les textes et lois ne s’appliquent pas, la société 2theloo utilisant des artifices juridiques.

Le secrétaire général de Force Ouvrière, Jean-Claude Mailly, en appelle à la Mairie de Paris pour qu’une solution préservant la dignité et les droits des salariées soit rapidement trouvée.

Paris, le 13 août 2015

A propos de cet article

Sur l’auteur

Sur le même sujet

Mots-clés associés

En complément

Newsletter - Communiqués

Abonnez-vous à la lettre d’information « Communiqués de Force Ouvrière »

Éphéméride

19 juillet 1862

Exposition universelle de Londres
A l’occasion de l’Exposition universelle, cent quatre-vingt-trois délégués parisiens de diverses corporations partent pour Londres. Ils s’aperçoivent que les travailleurs anglais ont la liberté de l’association, et qu’il existe une législation protectrice du travail. Ils constatent également que le (...)

A l’occasion de l’Exposition universelle, cent quatre-vingt-trois délégués parisiens de diverses corporations partent pour Londres. Ils s’aperçoivent que les travailleurs anglais ont la liberté de l’association, et qu’il existe une législation protectrice du travail. Ils constatent également que le logement du travailleur anglais est plus salubre que le celui de l’ouvrier français et que le salaire est de 30% plus élevé à Londres qu’à Paris.