Lancement de la campagne FO pour les élections syndicales 2016 dans les Très Petites Entreprises

Conférence de presse de Jean-Claude Mailly - Le 2 novembre 2015 à 11h par Yves Veyrier

Article publié dans le cadre de la campagne #TPE2016 - La grande élection syndicale

Le secrétaire général de FO, Jean-Claude Mailly vous convie à une conférence de presse qui se déroulera à 11h dans les locaux de la confédération (141 avenue du Maine 75014). La conférence portera sur les actions nationales et locales de FO prévues du 2 au 6 novembre 2015 dans le cadre du lancement d’une vaste campagne de sensibilisation des employés d’entreprises de moins de 11 salariés (TPE) alors qu’ils sont appelés à voter en décembre 2016 pour le syndicat devant les représenter au niveau des branches professionnelles. C’est-à-dire là où sont discutés et négociés les droits de ces salariés dépourvus de toute représentation du personnel sur leur lieu de travail.

Lors de cette semaine de mobilisation du 2 au 6 novembre 2015, les militants FO iront, entre autres, à la rencontre des salariés concernés pour leur présenter les positions et les revendications de l’organisation susceptibles d’améliorer leurs conditions d’emploi, de travail, de rémunération et leurs droits à la protection sociale (retraite, santé, chômage…).

A cet égard, Jean-Claude Mailly les soutiendra, notamment à travers plusieurs déplacements d’ores et déjà programmés dans des très petites entreprises de Paris et de Province. Un dossier de presse présentant la campagne ainsi qu’un certain nombre d’actions prévues vous sera remis lors de la conférence de presse.


Yves Veyrier Ex-Secrétaire général de Force Ouvrière

Tous les articles de la campagne

Salariés des très petites entreprises : combattre l’isolement juridique

#TPE2016 - La grande élection syndicale par Nadia Djabali

Pas facile de connaître le droit du travail dans les très petites entreprises (TPE) et cela se complique pour celui ou celle qui travaille pour un particulier comme assistante maternelle ou personnel de maison payé via un chèque emploi service universel (Cesu). Pas de délégués du personnel et (...)