[Le chiffre] 200 millions

InFO militante par  Valérie Forgeront, L’Info Militante

C’est le nombre de personnes supplémentaires qui pourraient avoir basculé dans la pauvreté en 2020, dans le monde, indique l’Oxfam dans son rapport annuel publié le 25 janvier, en amont de la tenue du forum économique de Davos. Pour l’organisation internationale, à la lumière de différentes études et rapports, le nombre des personnes concernées se situerait plutôt entre 200 et 500 millions. Alors que pendant les deux dernières décennies la pauvreté était en baisse, rappelle l’Oxfam, la crise vient souligner l’extrême fragilité dans laquelle vivaient déjà auparavant des millions de personnes, aux faibles revenus et sans aucune assurance sociale. Désormais, pour la majeure partie de la population mondiale, un salaire perdu revient à vivre dans la misère. Ces personnes vivent avec 2 à 10 dollars par jour, insiste l’organisme, craignant qu’il faille attendre plus d’une décennie avant que le taux de pauvreté ne retrouve son niveau d’avant la crise. A contrario, note le rapport intitulé fort à propos « Le virus des inégalités », les 1 000 milliardaires les plus riches de la planète ont reconstitué en neuf mois la fortune qui était la leur juste avant la pandémie…

Valérie Forgeront

 Valérie Forgeront Journaliste à L’inFO militante

L’Info Militante

Sur le même sujet

Yves Veyrier : « Face à la crise, FO plaide pour la redistribution des richesses »

Editorial du Spécial Impôts 2021 par Yves Veyrier, Secrétaire général de Force Ouvrière

Alors que les salariés subissent parfois durement les effets de la crise sanitaire, cette nouvelle édition du Spécial impôts pour 2021 présente les principaux changements intervenus lors de l’adoption des dernières lois de finances dont les mesures les plus emblématiques pour la fiscalité des ménages sont la baisse du barème de l’impôt sur le revenu 2020 sur les premières tranches ou la poursuite de l’exonération de la taxe d’habitation pour les 20% des ménages restants jusqu’à sa suppression totale pour tous les contribuables au 1er janvier 2023.