Le logement en solidarité et en soutien à l’activité et à l’emploi

Communiqué de FO par Nathalie Homand

© Gilles ROLLE/REA

Membre actif de la gestion d’Action Logement, FO porte son attention pour que cette institution remplisse son rôle dans cette période sans précédent, en particulier en soutien à l’accès au logement, facteur de justice sociale. Ce faisant, Action logement participe au soutien de la demande et de l’offre associée aux besoins et donc de l’activité.

De nombreux emplois dépendent du bâtiment qui est un des secteurs essentiels de l’économie du pays. Leur pérennité est un enjeu de la reprise le moment venu. Pour FO, le redémarrage du secteur suppose cependant d’agir en premier lieu pour sécuriser sanitairement les salariés sur les chantiers.

Le financement du logement est aussi de la responsabilité de l’État : il importe que le logement retrouve une place centrale dans l’investissement national, compte tenu de son coût dans le budget des ménages, des enjeux économiques et environnementaux qu’il porte ; ce secteur ne peut demeurer une variable d’ajustement budgétaire dans les politiques publiques.

Nathalie Homand Secrétaire confédérale au Secteur de l’Economie et du Service Public

Les derniers communiqués Tous les communiqués

Déconfinement phase 2 – réaction FO

Communiqué de FO par Yves Veyrier

La confédération FO constate que la phase 2 du déconfinement, telle que présentée par le Premier ministre, du fait du ralentissement - évidemment attendu par tout un chacun - de l’épidémie de Covid-19, conduit à une accélération de reprise d’activité dès le 2 juin dans nombre de secteurs.

Chiffres du chômage : vers une crise sociale sans précédent

Communiqué de FO par Michel Beaugas

La Dares et Pôle emploi ont publié ce jour, des indicateurs du marché du travail spécifiques à la crise sanitaire pour le mois d’avril 2020. Malgré le recours systématique à l’activité partielle et la mise en place du « travail à domicile » ou « télétravail » dans des conditions souvent aléatoires, les (...)

Transfert de la dette sociale et dépendance : réaction FO

Communiqué de FO par Serge Legagnoa

Le Gouvernement vient de saisir les caisses nationales de la Sécurité sociale pour avis sur un projet de loi organique et un ordinaire, relatif au transfert de l’essentiel de la « dette Covid » à la caisse de la dette sociale (la CADES), pour un montant prévu de 136 milliards d’euros, et un report de l’extinction de la dette sociale à 2033 alors qu’elle devait s’éteindre en 2024.