[Le mot] Liquidités

InFO militante par  Valérie Forgeront, L’Info Militante

Au singulier, c’est l’argent liquide, la monnaie sonnante et trébuchante (du nom trébuchet, la balance des orfèvres). La gouaille des rues, saisie au vol par les écrivains et les cinéastes, lui a trouvé des sobriquets colorés : l’oseille, l’artiche, le pognon… ou autre grisbi qu’on ne touche pas sans risque ! Au pluriel, les liquidités sont  la somme d’argent dont on dispose, avec pour qualité fondamentale une utilisation immédiate possible. Comme à chaque période difficile de l’Histoire, elles ont retrouvé, par la pandémie, l’affection marquée des ménages, entre autres, constate la Banque centrale européenne (BCE). À l’ère des cartes bancaires, ce recours massif au cash, sécurisant, n’a donc que l’apparence d’un paradoxe, analyse la BCE. Quelque 141 milliards de nouvelles coupures ont été émises en 2020 en zone euro, pour un stock total en circulation de 1 435 milliards d’euros. Inédit depuis la crise de 2008. Entre 28 % et 50 % de la masse des billets est stockée par les ménages, les entreprises et les banques, indique la BCE, dont une étude révélait en décembre que 34 % des personnes interrogées conservaient de l’argent liquide à domicile, dans les trois quarts des cas, moins de 500 euros. Une sécurité toute modeste.

 Valérie Forgeront Journaliste à L’inFO militante

L’Info Militante