Le Tour de A à Z : Fougères

Tour de France 2015

Article publié dans le cadre de la campagne Tour de France 2015

Terre de vélo par excellence, la Bretagne aime la Petite reine, à qui elle a offert quelques-uns de ses plus grands champions, de Bernard Hinault à Louison Bobet en passant par Jean Robic. Alors quand le Tour pénètre sur les terres bretonnes, ce n’est jamais anodin. Cette année, c’est par Fougères que la Grande Boucle démarre son périple breton, pour l’arrivée d’une 7e étape partie 190 kilomètres plus tôt de Livarot, en Normandie, et promise, selon toute vraisemblance, à un sprint massif.

Plus dans la campagne Tour de France 2015
Tous les articles de la campagne

Nairo Quintana | Un rêve colombien

Les quatre favoris du Tour

Grande animatrice du Tour de France depuis les années 1980, avec ses grimpeurs aériens portés sur l’offensive à la vue du moindre lacet, la Colombie n’a néanmoins jamais connu la joie de voir l’un de ses fils ramener le maillot jaune jusque sur les Champs-Élysées. Pour combien de temps encore ? Nairo (...)

Le Tour de A à Z : Rayons X

Tour de France 2015

Le dopage peut être mécanique… Des rumeurs de vélos disposant d’un « moteur », capable de conserver une haute vitesse pendant quelques minutes, ont conduit l’UCI à réagir. La fédération internationale a ainsi mis au point un scanner à rayons X qui met à nu les bécanes des coureurs à l’arrivée de certaines (...)

Le Tour de A à Z : Kilomètre 0

Tour de France 2015

Les baroudeurs le guettent, prêts à bondir pour former l’échappée du jour. Car il faut savoir que lorsque le peloton prend le départ d’une étape, celui-ci est dit « fictif » : les coureurs se lancent en fait dans un défilé « au pas » dans les rues de la ville départ. Un peu plus loin il y a le fameux (...)

Le Tour de A à Z : Huy

Tour de France 2015

Petite leçon de belge : Huy se dit « oui ». Et pourtant, au pied du mur de Huy on a plutôt envie de dire « non »… 1300 mètres à 9,6%, des hectomètres entiers à plus de 15 %, un virage où la pente frise les 20% : ce terrible raidard, de son vrai nom le chemin des Chapelles, a découragé plus d’un coureur sur (...)