Les GHT inconnus de 65% des Français

Le chiffre de la semaine par  Michel Pourcelot

65% des Français « n’ont jamais entendu parler » des GHT, selon un sondage dévoilé le 27 juin dernier, quatre jours avant le début de leur mise en place prévue le 1er juillet. Les GHT, groupements hospitaliers de territoire, constituent pourtant l’un des piliers de ce qui est considéré comme l’une des plus importantes restructurations des centres de soins depuis 1945

La « réforme » jusqu’au lit

Cette réorganisation, voulue par la loi de modernisation du système de santé, dite loi Touraine, vise surtout à de nouvelles économies très substantielles, en mutualisant l’organisation, ce qui devrait entraîner fermeture de lits et suppression de postes et en réduisant l’offre publique de proximité . Le gouvernement a démenti le chiffre de près de 16 000 lits paru dans la presse.

 Michel Pourcelot Journaliste à L’inFO militante

Sur le même sujet

Les hospitaliers en grève le 11 juin

Service Public par Françoise Lambert

La fédération des Services publics et de santé FO (SPS-FO) et deux autres organisations syndicales appellent les personnels de la santé et de l’action sociale à « une journée nationale de mobilisation et de grève dans les territoires et les établissements » le 11 juin, avec un rassemblement à Paris. Confrontés à une dégradation sans précédent de leurs conditions de travail, ces salariés et leurs syndicats revendiquent une hausse des salaires, davantage d’effectifs et le retrait des projets de loi Santé et de transformation de la fonction publique.

Loi santé : à quand des moyens à la hauteur des besoins pour les hôpitaux ?

Service Public par Françoise Lambert

Parmi les mesures phare du projet de loi relatif à l’organisation et à la transformation du système de santé figure le déclassement de 500 à 600 hôpitaux de proximité. La confédération FO dénonce un texte « qui va forcer tous les acteurs à composer avec la rareté des moyens et confie au privé lucratif les opportunités du numérique » et FO-Santé demande le retrait d’un texte qui va « aggraver la situation explosive des hôpitaux ».

Hôpital public : Les professions paramédicales et socio-éducatives en grève

Service Public par Françoise Lambert

A l’appel de FO Santé et de plusieurs organisations, les personnels paramédicaux et sociaux-éducatifs de la fonction publique sont en grève le 24 janvier pour de meilleures conditions de travail et de meilleurs salaires. Une mobilisation qui s’inscrit pour FO dans la préparation d’une mobilisation nationale le 7 mars contre les Groupements hospitaliers de territoire, la fonte des effectifs et les fermetures de lits.