Liquidation de MoryGlobal : FO porte plainte pour abus de biens sociaux

Justice par Clarisse Josselin

Salariés de MoryGlobal (ex-Mory Ducros) lors d’une opération escargot en mars dernier. © Jean-Claude MOSCHETTI / REA

FO, la CFTC et le CE ont déposé une plainte commune au tribunal, le 20 avril, contre les dirigeants de l’entreprise et Arcole Industries. Ils accusent l’actionnaire principal d’avoir pioché 7,5 millions d’euros dans les caisses de MoryGlobal pour financer le plan social de Mory Ducros.

La société de transport de colis Mory Ducros, qui employait 5 000 salariés, avait été placée en liquidation judiciaire en 2014, entraînant 2 800 licenciements. Le PSE leur accordait une enveloppe de 30 millions d’euros de primes supralégales.

Bénéficiant de l’aide financière de l’État, l’actionnaire principal, Arcole, avait été autorisé par la justice à créer une nouvelle société, MoryGlobal, reprenant une partie des agences et 2 150 salariés de Mory Ducros.

« Il avait interdiction de piocher dans les fonds consacrés au financement de la reprise durant deux ans, explique Patrice Clos, Secrétaire général de la Fédération FO Transports. Il a pourtant pris 7,5 millions d’euros pour financer le PSE de Mory Ducros. »

Combat gagnant des salariés

La plainte, déposée au tribunal de Bobigny, vise trois dirigeants de MoryGlobal pour « abus de biens sociaux » et Arcole Industries pour « complicité et recel ».

MoryGlobal a été placée à son tour en liquidation judiciaire le 31 mars dernier. Les 2 150 salariés viennent d’être licenciés. Après un mois de mobilisation, ils ont obtenu les mêmes conditions de départ que leurs collègues de Mory Ducros : une aide au retour à l’emploi à hauteur de 27,5 millions d’euros. FO a signé le PSE le 17 avril. 

Clarisse Josselin Journaliste à L’inFO militante

Sur le même sujet

PSE Routier : Mory Global, Gefco, Bomex, Wallon….

Communiqué de la Fédération FO des Transports et logistique par Transports et logistique

Comment peut-on être content et heureux de la négociation, de la signature d’un PSE ?
La Fédération des Transports et de la Logistique FO/UNCP n’est ni contente ni heureuse de tous ces PSE qui s’accumulent dans le transport routier même si, dans le PSE de Mory Global, nous avons pris toute notre part (...)

Otis : 75% à 80% de salariés en grève illimitée

Emploi et Salaires par Evelyne Salamero

La grève nationale illimitée chez Otis (premier fabricant mondial d’ascenseurs, qui en gère 160 000 en France), à l’appel de FO et de quatre autres syndicats, est suivie en moyenne par, toutes catégories confondues, 75% à 80 % des 4 500 salariés du groupe. Les syndicats contestent le chiffre de la (...)

Castorama : FO ne signe pas le plan social

Emploi et salaires par Clarisse Josselin

FO a refusé de signer mi-juillet deux accords qui entérinent la fermeture de onze magasins Castorama et Brico Dépôt et suppriment près de 800 postes. Le syndicat conteste le motif économique avancé par la direction.