Alerte :
Du 30 mai au 3 juin 2022 : XXVe Congrès confédéral à Rouen

[Livre] Pythagore et la grande évasion des nombres

Culture par Corinne Kefes

La mystique des nombres

Son fameux théorème a accompagné nombre d’élèves dans leur scolarité, pour leur plaisir ou leur malheur, mais qui est vraiment Pythagore ? Doit-on le résumer à cette seule équation ?

Au fil des pages, nous découvrons un personnage attachant, curieux et malicieux, un scientifique mathématicien, musicien et poète, un amoureux de la sagesse qui aspire à percer les mystères de l’harmonie du monde pour concevoir l’architecture du cosmos.

L’histoire commence par une révolution : les nombres, ordonnés et sages, en ont assez d’être utilisés et réduits à ce qu’ils représentent : ils sont tellement plus que cela… mais que sont-ils exactement ? Il semble que la seule personne capable de répondre à leurs questions soit Pythagore. Alors ni une ni deux, mais avec trois et quatre, ils partent à sa recherche, en quête de leur identité.

Pythagore leur enseigne alors la symbolique des nombres et l’organisation qui préside à leur mouvement. Le monde est constitué de douze sphères : la première est la Terre et la dernière celle des nombres ; chaque sphère tourne et ensemble elles font de la musique dans une harmonie parfaite.

C’est aussi par l’évocation du principe de la réincarnation que Pythagore permet aux nombres de se souvenir de ce qu’ils sont et de redécouvrir leur raison d’être.

Pour Pythagore, comprendre les nombres, les lois de l’univers, c’est comprendre comment bien gouverner les hommes ensemble et soi-même. L’Homme est capable de méthode et de réflexion, il utilise son savoir et son intelligence, mais aussi ses sens et son imagination pour pouvoir fabriquer ses propres idées, C’est ainsi qu’il peut appréhender les secrets de l’univers et y découvrir l’ordre et le beauté du monde.

Pythagore et la grande évasion des nombres de Louise Guillemo – Anna Griot. Éditions Les petits Platons, 63 pages, 14 euros.