Loi Travail : le 15 septembre FO entend signifier qu’elle ne lâchera pas !

#FO15Septembre par Yves Veyrier

Article publié dans le Dossier Loi Travail
Manifestation à Paris contre la Loi Travail. Photo : F. Blanc - CC BY-NC 2.0

Ce 15 septembre, FO entend signifier qu’elle ne lâchera pas le combat contre la loi Travail, dont la disposition emblématique sur les heures supplémentaires est d’application immédiate.
Manifestations, rassemblements et meetings à suivre avec #FO15Septembre

A maintes reprises, cet été et en cette rentrée sociale, Jean Claude Mailly l’a dit nettement : « notre combat contre la loi Travail n’est pas fini », et ce 15 septembre, journée de manifestations, rassemblements et meetings, programmée depuis juillet par les syndicats opposés à la loi Travail, sera encore l’occasion de le signifier aux pouvoirs publics.

« On se bat » disait-il encore à la presse à l’occasion de son meeting de rentrée à Marseille, et, après le 15 septembre, on va « se battre autrement, juridiquement et par des veilles ».

Tel était aussi le sens de sa présence aux meetings et tables rondes de Nantes et de la Fête de l’Humanité à Paris avec les leaders des autres organisations syndicales mobilisées. Il ne faut pas y voir d’autre signification... a t il répliqué aux commentateurs prompts à l’exégèse politique et historique !

Manifestation à Paris

Jean Claude Mailly est en tête de la manifestation à Paris, ce 15 septembre, qui partira de la place de la Bastille à 14h00 pour un défilé allant à République.

L’état d’urgence étant encore en vigueur, cette manifestation sera encore hautement sécurisée !

Et dans les départements

Dès le matin des manifestations ou rassemblements sont organisés comme à Tours, Perpignan, Guéret, Besançon, Limoges, Evreux, Belfort, Moulins, Montluçon, Vichy, Le Puy en Velay, Mont de Marsan, Bordeaux, Privas, Chateauroux, Romorantin, Marseille, Compiègnes, Laval, Reims, Niort, Thouars, Agen, Saintes, Clermont Ferrand, Auch, Caen, Dôle, Saint Claude ...



L’après midi, le relais sera pris par les manifestants au Mans, à Aurillac, Montauban, Castres, Cahors, Figeac, Biars sur Cère, Rodez, Millau, Villefranche de Rouergue, Decazeville, Lons le Saunier, Montbéliard, Dijon, Nîmes, Annecy, Charleville Mézières, Mulhouse, Valence, Blois, Beauvais, Avranches, Poitiers, Mende, Tulle, Lille ...

A suivre avec #FO15Septembre

Plus de cent décrets

L’entrée en vigueur de la loi Travail, depuis sa publication au Journal Officiel le 9 août dernier, exige pour nombre de ses dispositions la parution de décrets d’application. Le gouvernement espère, et affirme, que tous seront promulgués d’ici fin décembre.

L’article 8, cependant, emblématique du combat contre la loi Travail, puisqu’il supprime le principe de faveur et renverse la hiérarchie des normes, en permettant une moindre rémunération des heures supplémentaire par accord entreprise, est d’application immédiate.

D’où, entres autres, l’annonce par la confédération FO de la mise en place d’un système de veille, partie prenante de la bataille de longue haleine qui attend les syndicats.

Yves Veyrier Secrétaire général de Force Ouvrière

Plus dans le Dossier Loi Travail
Tous les articles du dossier

Le gouvernement persiste à enterrer le principe de faveur

Emploi et Salaires par Clarisse Josselin

Le projet de loi Travail, adopté le 12 mai par l’Assemblée nationale via la procédure du 49-3, retient l’essentiel du texte issu des débats de la commission des Affaires sociales. Le gouvernement a intégré 469 amendements sur les 5 000 déposés par les députés, mais la philosophie générale reste inchangée, (...)

Loi travail : l’UGT Espagne apporte son soutien

Europe par Yves Veyrier

« Vos raisons sont les nôtres... » Dans une lettre adressée à Jean-Claude Mailly, le secrétaire général de l’Union générale des travailleurs espagnols, José Maria Alvarez, apportait le 31 mars son soutien à la journée de grève et de manifestations contre le projet de loi Travail en France, faisant un parallèle avec la « réforme » de 2012 en Espagne.