Le désaccord

Marché des produits sanguins

Recommander cette page

FO condamne l’arrêt de la production par l’EFS (Établissement français du sang) du plasma SD, que le Conseil d’État ne considère plus comme un produit sanguin mais comme un médicament, en application d’une directive européenne. Un millier d’emplois de l’établissement public sont menacés et le marché des produits sanguins est ainsi ouvert à la concurrence des groupes pharmaceutiques, ce qui conduit à terme à la remise en cause du don de sang anonyme et gratuit.