Congrés d’UD

Oise : le combat contre la loi Travail continue

, Françoise Lambert

Recommander cette page

Trois cents délégués syndicaux ont participé au 31e congrès de l’Union départementale FO de l’Oise, qui s’est tenu le 2 juin 2017 à Beauvais sous la présidence de Jean-Claude Mailly, secrétaire général de FO. Gérard Leroy a été réélu à l’unanimité au poste de secrétaire général de l’UD.

Résister et ne pas lâcher, abrogation de la loi travail ! : la banderole affichée dans la salle qui a accueilli le 2 juin à Beauvais le 31e congrès de l’Union départementale FO de l’Oise donnait le ton : une ambiance combative mais aussi chaleureuse a caractérisé le 31e congrès de l’Union départementale FO de l’Oise, à l’entrée duquel l’UD a offert à chaque congressiste une paire de chaussettes Kindy. Pour marquer le coup de la reprise de Kindy, car cela sauve 60 emplois, précise Gérard Leroy, secrétaire général de l’UD de l’Oise.

Reprise de Kindy

Le 2 juin, jour où se tenait le congrès de l’UD, le tribunal de commerce de Beauvais a annoncé le rachat des deux filiales du fabricant de chaussettes et chaussures placé en redressement judiciaire par la société de textile Galatée (pôle « chaussette ») et le vendeur de chaussures en ligne Spartoo (pôle « chaussure »).

Une bonne nouvelle que la survie d’une entreprise emblématique, une vieille dame âgée de 154 ans, dans un département où la situation de l’emploi reste par ailleurs morose, avec une augmentation de 3,5% du nombre des demandeurs d’emploi sur un an. De nombreux emplois, notamment industriels, ont été délocalisés ou supprimés depuis le précédent congrès de l’UD. L’entreprise Griset, le dernier laminoir de métaux non-ferreux sur le territoire français, a ainsi fermé ses portes, entrainant le licenciement de 117 salariés.

Absence de politique industrielle nationale

Chez Caterpillar, qui fabriquait des machines servant à construire des routes à Rantigny, deux lignes de productions ont été rapatriées aux États-Unis et une troisième est allée en Italie, laissant environ 180 salariés sur le carreau. Nous subissons les conséquences de l’absence de politique industrielle au niveau national, estime Gérard Leroy.

Défendre le service public

Du côté du secteur public, les personnels et les usagers sont confrontés à la disparition ou l’éloignement de services de proximité avec par exemple la fermeture des trésoreries en milieu rural ou encore à la fusion d’hôpitaux.

Avec la réforme territoriale qui a abouti à la nouvelle grande région des Hauts-de-France, une intervenante a dénoncé l’inadéquation des transports pour les fonctionnaires soumis à la mobilité forcée, et l’éloignement préjudiciable de la nouvelle capitale régionale , Lille.

Renforcer Force Ouvrière

Outre la défense de l’emploi et des services publics, la nécessaire augmentation des salaires et le renforcement de FO ont été au centre des débats. Le combat contre la loi Travail et la réforme à venir du code du travail aussi. Dans sa résolution adoptée à l’unanimité, le congrès revendique l’abrogation de la loi Travail. Un texte qui détruit les droits collectif et accroît des inégalités ainsi que la précarité, rappelle le congrès.

A propos de cet article

Sur l’auteur

Françoise Lambert

Journaliste FO Hebdo - Santé - Retraite

Sur le même sujet

Vidéos sur le même sujet

Dossiers sur le même sujet

Mots-clés associés

En complément

Agenda

Tous les événements à venir

  • Lundi 23 octobre de 08h00 à 08h15

    Public Sénat
    Jean-Claude Mailly sera l’invité de Public Sénat dans l’émission « Territoires d’Infos (...)
  • Lundi 23 octobre de 19h30 à 20h00

    BFM TV
    Jean-Claude Mailly sera l’invité de Laurent Neumann sur BFM TV.