Otis : un dialogue social de sourds

Communiqué de FO Métaux par Métaux

A l’appel de FO et des organisations syndicales présentes chez Otis, plus de trois-quarts des salariés sont en grève dans toutes les agences régionales. Depuis le 8 juin, chaque jour, un rassemblement est organisé devant le siège social à La Défense (Paris).

Depuis, il n’y a eu aucune avancée sociale pour répondre aux revendications des syndicats (salaires, conditions de travail, arrêt des PSE).

A l’heure où le gouvernement ne cesse de réformer le dialogue social, la Fédération FO Métaux soutient ses syndicats et ses militants engagés dans cette action, la direction d’Otis étant le leader mondial des ascenseurs (160 000 ascenseurs sur 400 000 en France).

La société fait des bénéfices et par son attitude à ne rien vouloir négocier, Otis démontre que ce n’est pas le dialogue social qu’il faut réformer.

FO Métaux revendique la réouverture des négociations avec un véritable dialogue social dans l’intérêt de l’entreprise et pour le respect des salariés d’Otis.

 Voir en ligne  : FO Métaux

Métaux Secrétaire général

Sur le même sujet

Otis : 75% à 80% de salariés en grève illimitée

Emploi et Salaires par Evelyne Salamero

La grève nationale illimitée chez Otis (premier fabricant mondial d’ascenseurs, qui en gère 160 000 en France), à l’appel de FO et de quatre autres syndicats, est suivie en moyenne par, toutes catégories confondues, 75% à 80 % des 4 500 salariés du groupe. Les syndicats contestent le chiffre de la (...)

Grève : Les salariés d’Otis n’ont pas dit leur dernier mot

Emploi et Salaires

Les salariés d’Otis (ascenseurs), en grève à 70 % pendant plus d’une semaine à l’appel de FO, majoritaire, et de quatre autres syndicats, ont repris le travail le 16 juin mais restent mobilisés, sous la forme d’une grève du zèle, contre l’absence d’augmentation générale en 2015 et 170 suppressions (...)