Qatar : 1,8 million de migrants pour 15 milliards de bénéfices

International

Les multinationales qui travaillent à la construction des infrastructures pour la Coupe du monde de football engrangeront 15 milliards de dollars de bénéfices sur le dos de 1,8 million de travailleurs migrants privés de tous droits, y compris celui de quitter le pays, dénonce la CSI (Confédération syndicale internationale) dans un rapport publié le 18 décembre, journée internationale des migrants.

Sur le même sujet

Carton rouge | Au Brésil, la Coupe du monde se joue sur un volcan

Toute l’actualité par Evelyne Salamero

Des stades protégés par l’armée, pas moins de 100 000 policiers mobilisés, une grève massive des salariés du métro de Sao Paulo pour des augmentations de salaires... La Coupe du monde de football a commencé à Rio de Janeiro le 12 juin, alors qu’arrêts de travail, manifestations et affrontements avec les (...)

Travail forcé : L’OIT envoie une mission de haut niveau au Qatar

International

Contre l’avis du Qatar, l’Organisation internationale du travail s’est majoritairement prononcée pour l’envoi sur place d’une mission de haut niveau. C’est une étape clé pour la mise en place d’une commission d’enquête officielle sur le travail forcé dans le pays. 1,8 million de travailleurs migrants sont (...)

Drames de la migration en Méditerranée : la nécessité d’une solidarité et d’une responsabilité européenne

La lettre électronique @ ctualités Europe – International n°27 par Secteur Europe - International

Selon un rapport de l’OIM (Organisation Internationale pour les Migrations), depuis 2000, près de 22 000 migrants auraient trouvé la mort en Méditerranée en tentant de gagner l’Europe, soit une moyenne de 1 500 morts par an. Le 21 avril 2015, le naufrage d’un bateau au large des côtes lybiennes a fait (...)