Emploi et Salaires

Renault Trucks : attention, un plan social peut en cacher un autre

, Evelyne Salamero

Recommander cette page

Après plusieurs mobilisations à l’appel de cinq syndicats, dont FO, contre son plan social, la direction de Renault Trucks (groupe Volvo) a réduit à 35, au lieu de 300, le nombre de licenciements secs et a renoncé à supprimer 32 postes sur 512. Elle entend soumettre à signature un accord majoritaire d’ici à la fin septembre, alors que les négociations étaient initialement prévues jusqu’à la fin de l’année. « La direction met la pression pour attaquer le plan social suivant », dénonce Olivier Repessé, délégué FO, évoquant le projet d’externalisation d’une partie du service informatique (184 emplois).