Revalorisation minime des allocations chômage : +0,6%

Communiqué de FO par Michel Beaugas, Secteur Emploi - Assurance chômage - Formation professionnelle - Retraites

Hier s’est tenu le Conseil d’Administration de l’Unedic du 29 juin, où il a été question, comme chaque année de la revalorisation de l’allocation chômage.

FO a proposé une revalorisation de 1,2 % destinée à compenser la hausse de l’inflation sur l’année. Cette proposition n’a pas été retenue, les organisations patronales s’étant mises d’accord pour 0,6%. FO ainsi que les autres organisations syndicales se sont abstenues lors du vote pour marquer leur désaccord avec cette revalorisation insuffisante.

Dans un contexte économique de sortie progressive de la crise, dans lequel les restructurations et suppressions d’emploi se poursuivent, les incertitudes sur l’emploi sont fortes, le retour à un emploi durable difficile, FO déplore que les demandeurs d’emploi soient laissés pour compte, avec une revalorisation minime de 0,6% !

Ce n’est pas en appauvrissant les demandeurs d’emploi que l’on relancera le marché du travail et l’économie !

Michel Beaugas Secrétaire confédéral au Secteur de l’Emploi et des retraites

Secteur Emploi - Assurance chômage - Formation professionnelle - Retraites

Les derniers communiqués Tous les communiqués

Crise sanitaire – FO conteste les menaces de sanctions et licenciements

Communiqués de FO par Yves Veyrier

Alors que le projet de loi relatif à la gestion de la crise sanitaire a été voté en première lecture à l’Assemblée nationale et est en débat au Sénat, la confédération FO s’est encore adressée au Premier ministre ainsi qu’aux Présidents des deux assemblées du Parlement.
Elle rappelle que FO – tant au plan (...)

Allocution du président de la République : Retraites – Assurance chômage – pour FO ce n’est ni justifié ni le moment !

Communiqués de FO par Yves Veyrier

Malgré le contexte sanitaire – dont il a souligné la gravité justifiant la décision d’aller vers la vaccination obligatoire des personnels soignants et non soignants au contact de personnes vulnérables dans un premier temps – le président a confirmé son intention d’imposer la réforme de l’assurance (...)

Pour les droits et la justice sociale

Communiqué intersyndical

Les organisations syndicales réunies le 1er juillet affirment que la solution à la crise sanitaire et la reprise d’activité ne peut se faire sans les travailleurs et travailleuses du public et du privé.