Alerte :
Du 30 mai au 3 juin 2022 : XXVe Congrès confédéral à Rouen

Revalorisation minime des allocations chômage : +0,6%

Communiqué de FO par Michel Beaugas, Secteur Emploi - Assurance chômage - Formation professionnelle -

Hier s’est tenu le Conseil d’Administration de l’Unedic du 29 juin, où il a été question, comme chaque année de la revalorisation de l’allocation chômage.

FO a proposé une revalorisation de 1,2 % destinée à compenser la hausse de l’inflation sur l’année. Cette proposition n’a pas été retenue, les organisations patronales s’étant mises d’accord pour 0,6%. FO ainsi que les autres organisations syndicales se sont abstenues lors du vote pour marquer leur désaccord avec cette revalorisation insuffisante.

Dans un contexte économique de sortie progressive de la crise, dans lequel les restructurations et suppressions d’emploi se poursuivent, les incertitudes sur l’emploi sont fortes, le retour à un emploi durable difficile, FO déplore que les demandeurs d’emploi soient laissés pour compte, avec une revalorisation minime de 0,6% !

Ce n’est pas en appauvrissant les demandeurs d’emploi que l’on relancera le marché du travail et l’économie !

Michel Beaugas Secrétaire confédéral au Secteur de l’Emploi et des retraites

Secteur Emploi - Assurance chômage - Formation professionnelle -

Les derniers communiqués Tous les communiqués

Barème des prud’hommes : réaction de Force Ouvrière

Communiqués de FO par Yves Veyrier, Frédéric Souillot, Secrétaire général de Force Ouvrière

La décision rendue ce jour par la Cour de cassation concernant le barème des indemnités prud’homales n’entame en rien le bien-fondé de la contestation portée par FO au regard de la convention 158 de l’OIT. FO renouvelle sa ferme opposition à ce barème impératif, destiné principalement à sécuriser les employeurs. Pour FO, la réparation doit, en toutes circonstances, être à la hauteur du préjudice réellement subi par le salarié et le juge doit pouvoir disposer d’une totale liberté pour fixer le montant des dommages et intérêts.

Pour la libération immédiate des syndicalistes biélorusses !

Communiqué de FO par Marjorie Alexandre, Secteur Europe - International

La Confédération Force Ouvrière (FO) a pris connaissance de l’arrestation et de la mise en détention le 19 avril 2022, d’au moins quatorze syndicalistes et leaders syndicaux biélorusses, notamment de la confédération biélorusse BKDP – dont son président Aliaksandr Yarashuk et vice-président Siarhei Antusevich - affiliée à la Confédération Syndicale Internationale (CSI), et de plusieurs de ses fédérations.