Riposte contre le projet de loi El Khomri

Emploi et Salaires par FGTA-FO

Article publié dans le Dossier Loi Travail

Communiqué de la Fédération générale des travailleurs de l’agriculture, de l’alimentation, des tabacs et des services annexes Force Ouvrière.

Le projet de loi El Khomri qui porte sur la réforme du travail et de l’emploi nous laisse sans voix, mais pas sans réaction.

La FGTA-FO dénonce l’attaque faite au code du travail sur la déréglementation du temps de travail et sur le contournement des organisations syndicales par l’assouplissement des règles de la négociation collective.

La FGTA dénonce également les intentions de passage en force du gouvernement par le recours au 49.3. Ce ne serait pas la première fois que ce gouvernement en fait usage, sans complexe.

Nous appelons la Confédération Force Ouvrière à organiser la riposte syndicale afin qu’elle soit à la hauteur de la provocation faite sur les droits des salariés. L’accélération de la libéralisation du marché du travail n’est pas la solution au problème de chômage ou à celui de la compétitivité des entreprises de ce pays. Si tel avait été le cas, nous l’aurions su depuis longtemps.

Nous allons alerter nos syndicats sur les conséquences que cette loi aura sur les emplois et sur les conditions de travail des salariés.

Pour la FGTA-FO, les droits des salariés, les salaires et les conditions de travail sont des revendications en état d’urgence. Ce projet est la goutte d’eau qui fait déborder le vase.

FGTA-FO AGRICULTURE, ALIMENTATION ET TABACS ET ACTIVITÉS ANNEXES

Plus dans le Dossier Loi Travail
Tous les articles du dossier

Par les grèves et les flots

Revue de presse par Michel Pourcelot

L’actualité de ces jours est largement alimentée par les grèves et les inondations. L’occasion pour certains médias de noyer le poisson, sinon de tenter de l’achever. Quelques bulletins de météo sociale. Agitée.

Stop au tsunami libéral

Urgence sociale

Chômage, Pacte de responsabilité, travail le dimanche, salaires en berne, recul de l’âge des retraites complémentais à 63 ans, réforme du code du travail, accord dérogatoires sur les heures supplémentaires, référendum, ... Un véritable tsunami libéral est lancé contre les droits sociaux - FO appelle les salariés à préparer la mobilisation interprofessionnelle