Soutien aux salariés du Centre Educatif et de Formation Professionnelle de Pontourny

Communiqué de la FNAS-FO par Action sociale

La Fédération Nationale de l’Action Sociale Force Ouvrière apporte son soutien aux agents du Centre Educatif et de Formation Professionnelle (CEFP) de Pontourny qui se battent contre la fermeture programmée de leur établissement, pour le maintien de leurs emplois et des places nécessaires pour accueillir les jeunes.

Ces professionnels accompagnent des jeunes Mineurs Isolés Etrangers (MIE) dans leur insertion sociale et professionnelle. Le CEFP de Pontourny est reconnu pour son travail éducatif et pédagogique, pour son accompagnement des jeunes confiés par la DASES de Paris, depuis des années. Alors que les places et les hébergements manquent pour ces jeunes, la fermeture de cet établissement est un non-sens.

La FNAS dénonce la mesure mais aussi la méthode. Elles sont inacceptables.

Madame Hidalgo, maire de Paris et Présidente du Conseil Départemental, a pris une décision unilatérale et sans délibération.

Les instances représentatives du personnel n’ont même pas été consultées préalablement.

La fermeture a été annoncée par la DASES de Paris, sans ménagement envers les agents et les jeunes alors que le Conseil de Paris adoptait deux jours plus tôt un dispositif veillant à ce que les jeunes MIE soient suivis avec plus d’humanité.

Pour la FNAS FO, la tentative de fermer brutalement cet établissement, s’explique par la volonté d’appliquer coûte que coûte les politiques d’austérité. Elles ont pour conséquences, comme à Pontourny, la destruction méthodique du service public, de l’emploi et des droits sociaux, y compris au mépris du travail des professionnels de l’action sociale et de l’avenir des jeunes accueillis. Nous les dénonçons et les combattons.

Aussi, la FNAS FO, en défense du service public et contre l’austérité, exige avec le personnel du CEFP de Pontourny :

 l’annulation de la fermeture de l’établissement ;

 le maintien de tous les emplois ;

 le maintien de l’accueil des jeunes.

 Voir en ligne  : FNAS-FO - Site internet

Action sociale Secrétaire général

Sur le même sujet

Projet de loi Macron : Force Ouvrière persiste

Communiqué de Force Ouvrière

A la veille d’un week-end marathon de débats parlementaires à l’assemblée nationale sur le projet de loi Macron avant le vote solennel de mardi prochain Force Ouvrière tient à réitérer son opposition à ce texte et notamment à l’extension et à la banalisation du travail du dimanche : Que ce soit sur le (...)

Chiffres du chômage : une simple pause estivale ?

Communiqué de Force Ouvrière

Le nombre de demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi en catégorie A en fin de mois de juin montre une stagnation (+ 0%, + 1 300 en valeur absolue). Le nombre de demandeurs d’emploi en catégorie B augmente légèrement et ceux inscrits en catégorie C baissent de 2,1% sur un mois. Après plusieurs (...)

Chômage : Hollande s’attaque à la courbe

Jean-Claude Mailly était l’invité de l’émission C dans l’air par Jean-Claude Mailly

« Pour Jean-Claude Mailly, le secrétaire général de Force ouvrière (FO), ce contrat de travail "agile" "n’est qu’un contrat de travail fragile". Mais selon lui, ce type de contrat "pas acceptable" "n’est pas dans l’air du temps de la part du gouvernement". » (C dans l’air | France 5 le 12 janvier 2016)