Communiqués

Soutien de la Confédération FO à la grève des agents de la Direction générale des Finances publiques

Recommander cette page

La Confédération FO soutient pleinement la fédération et le syndicat FO des finances qui font du 15 novembre une journée de grève et de mobilisation et appellent à faire de cette journée « une DGFIP morte ».

Les revendications et motifs de mécontentement sont en effet nombreux et portent notamment sur l’arrêt des suppressions d’emplois, des restructurations et des fermetures de sites ainsi que sur l’exigence d’ effectifs et de moyens budgétaires à la hauteur d’un véritable service public financier et fiscal.

La confédération rappelle à ce titre l’attachement de FO au principe républicain d’égalité de traitement qui concerne tous les citoyens sur l’ensemble du territoire de la République.

A propos de cet article

Sur le même sujet

Mots-clés associés

En complément

Newsletter - Communiqués

Abonnez-vous à la lettre d’information « Communiqués de Force Ouvrière »

Éphéméride

19 avril 1871

En France, la Commune de Paris publie une déclaration dans laquelle elle explique ses buts au peuple français : reconnaissance et consolidation de la République, une république qui serait le résultat de la fédération de toutes les communes de France. Elle énumère les droits de la commune : vote du (...)

En France, la Commune de Paris publie une déclaration dans laquelle elle explique ses buts au peuple français : reconnaissance et consolidation de la République, une république qui serait le résultat de la fédération de toutes les communes de France. Elle énumère les droits de la commune : vote du budget communal, organisation de la magistrature, de la police, de l’enseignement, recrutement de tous les fonctionnaires par élection ou concours, administration des biens appartenant à la commune, garantie absolue de la liberté individuelle, de la liberté du commerce, de la liberté du travail, intervention permanente des citoyens dans les affaires de la commune, organisation de la garde nationale par l’élection des chefs.