Consommation

Sports d’hiver : pour profiter de son séjour en toute tranquillité

, AFOC

Recommander cette page

© Pierre MERIMEE / REA

Avec plus de 26 000 hectares de pistes de ski aménagées, la France détient le plus vaste domaine skiable d’Europe, soit 30 % du domaine européen. Chaque année, sept millions de passionnés de sports de glisse le fréquente.

Afin de veiller à la sécurité des skieurs et des équipements de ski, à la qualité et à l’hygiène des produits alimentaires vendus dans les magasins et les restaurants des stations, les services de contrôle de l’État, notamment les directions départementales de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes, procèdent tous les ans à des contrôles. C’est l’objectif de l’opération « Vacances à la neige » (OVN).

L’édition 2017 a mis en évidence, comme les années passées, des manquements nombreux et récurrents, en particulier dans le secteur alimentaire : problèmes d’hygiène, de traçabilité des produits, d’indication de la provenance des viandes bovines et de respect des dates limites de consommation. Les restaurants, les boulangeries-pâtisseries et les grandes et moyennes surfaces sont les principaux foyers d’anomalies en termes de sécurité alimentaire.

Dans l’hôtellerie, des manquements concernant l’information du consommateur et la loyauté des transactions ont été identifiés. De nombreux établissements hôteliers ont ainsi été sanctionnés pour des défauts d’affichage des prix ou l’absence de notes remises aux consommateurs. Des pratiques commerciales trompeuses relatives au classement des hôtels ont également été observées. L’enquête a aussi fait état d’anomalies sur les sites Internet des résidences hôtelières : absence de mentions légales, non-concordance entre les prix affichés en ligne et ceux affichés en établissement, absence de conditions générales de vente.

En ce qui concerne les tarifs des remontées mécaniques, le bilan des contrôles opérés a montré une nette amélioration des pratiques des professionnels quant à l’information tarifaire des skieurs. Pourvu que cela dure.

Plus embêtant, les contrôles réalisés ont montré que la gestion des équipements de protection individuelle (casques de ski pour l’essentiel) par les loueurs reste aléatoire : manquements en matière de gestion des registres et de traçabilité du maintien en état des équipements de protection individuelle (EPI), pas de désinfection systématique de ces équipements par des produits biocides ou utilisation de produits non adaptés ou périmés. La réglementation récente sur la fiche de gestion des EPI, document qui permet d’assurer le suivi d’entretien des équipements, est peu ou mal appliquée, absence d’information sur les prix, absence de notice d’utilisation ou de remise de notes.

L’AFOC recommande aux consommateurs d’être attentifs en fréquentant les centres, structures ou activités temporaires, généralement déployés pour compenser la baisse d’activités due à une météo défavorable. Les contrôles réalisés sur ces nouvelles activités ont révélé l’absence ou l’insuffisance d’information tarifaire pré-contractuelle, ainsi que le manque de formation des personnels. 

Voir en ligne : AFOC - Site internet

A propos de cet article

Sur l’auteur

AFOC

Association Force Ouvrière Consommateurs - AFOC
141 Avenue du Maine - 75014 Paris
Tél : 01 40 52 85 85
Mél : afoc@afoc.net

Site internet : http://afoc.net/

En complément

Bienvenue Dans Le Monde Du Travail - Episode 20

Comment FO agit pour le logement

Agenda

Tous les événements à venir

  • Du 14 au 25 mai

    SOS Impôts
    Nos spécialistes sont à votre disposition du 14 au 25 mai 2018 (de 9h à 12h et de 14h à 17h, lundi (...)
  • Lundi 21 mai de 07h45 à 08h00

    RTL
    Pascal Pavageau sera l’invité d’Elizabeth Martichoux sur RTL
  • Lundi 21 mai de 18h50 à 19h00

    France Info
    Pascal Pavageau sera l’invité de Jean Leymarie pour « L’Interview éco »