Territoriaux : 40 000 agents impactés par la réforme

Restructuration par  Valérie Forgeront

La combativité, de FO notamment, a permis de prévoir des mesures pour les agents qui seront impactés par la réforme territoriale. Nombre d’incertitudes demeurent toutefois.

Au travers de la loi portant une nouvelle organisation territoriale de l’État (loi NOTRe) et de celle redécoupant par fusions le paysage régional en treize entités, la réforme territoriale entrera en action dès le 1er janvier 2016. Conséquence de la restructuration régionale, les services déconcentrés de l’État seront eux aussi réorganisés. Les fonctionnaires des collectivités et les agents des services déconcentrés de l’État se préparent avec crainte à l’entrée en vigueur de ce chamboulement territorial « qui impactera 40 000 fonctionnaires au minimum », calculent les territoriaux FO. Suppressions de postes, changements d’employeur... Des milliers d’agents devront aller travailler loin de leur domicile.

FO demande des garanties sur l’avenir des emplois

Considérant cette mobilité forcée, l’action syndicale, particulièrement celle de FO, a amené le législateur à prévoir des garanties statutaires et des mesures protégeant l’intérêt des agents. Parmi celles-ci, la préservation de l’ancienneté mais aussi des droits à avancement et à promotion, la possibilité de garder son régime indemnitaire, la création d’indemnités de mobilité au-delà d’un trajet supérieur à 20 km aller-retour… Malgré ces avancées, « il reste beaucoup d’incertitudes sur l’avenir des emplois », s’inquiète pour FO Johann Laurency. « Que deviendront les services régionaux, et leurs emplois, des capitales régionales supprimées ? Que deviendront les emplois dans le cadre des transferts de compétences des départements vers les métropoles d’ici à 2017 ? Combien d’emplois seront impactés par les schémas de mutualisation de services, qui seront annoncés d’ici à la fin de l’année ? » 

 Valérie Forgeront Journaliste à L’inFO militante

Sur le même sujet

Réforme Territoriale : pour la FGF-FO, c’est non !

Communiqué de la Fédération générale des Fonctionnaires FO par FO Fonctionnaires

Au lendemain du Conseil des Ministres du 6 mai 2015 qui vient d’annoncer la future publication du décret portant charte de déconcentration qu’aucune organisation syndicale n’a soutenue lors du dernier Conseil Supérieur de la Fonction publique de l’État, la FGF-FO confirme sa totale opposition à la (...)

Mobilisation réussie contre la réforme des collèges

Emploi et Salaires par Evelyne Salamero

L’heure était une nouvelle fois à la mobilisation ce 19 mai. Plus de 50% des enseignants des collèges ont répondu à l’appel à la grève de six de leurs organisations syndicales (sur huit), à commencer par FO (deuxième syndicat dans le secondaire), contre le projet de réforme du collège. Les personnels territoriaux étaient également dans l’action, à l’appel de FO et de quatre autres organisations syndicales, exigeant notamment l’abandon du projet de réforme territoriale (loi Notre) ainsi que le retrait du pacte de responsabilité et du plan de réduction des dépenses publiques.

Réforme territoriale : cette loi n’est pas NOTRe

Communiqués de FO par Pascal Pavageau

Avec la loi du 16 janvier 2015 délimitant les régions et celle du 27 janvier 2014 instaurant les métropoles, la loi portant « nouvelle organisation territoriale de la République » finalise la réforme territoriale aux conséquences désastreuses pour l’égalité de droit et l’unicité de la République.