Var : combattre pour le maintien du modèle social

Congrès d’UD par Françoise Lambert

Environ quatre cents militants FO ont participé au XXXIIIe congrès des syndicats FO de l’Union départementale du Var, le 15 novembre 2018. Myriam Barnel a été réélue au poste de secrétaire générale de l’UD, et les rapports d’activité et de trésorerie ont été adoptés à l’unanimité.

Le XXXIIIe congrès des syndicats FO de l’union départementale du Var s’est tenu le 15 novembre 2018 à La Crau, dans la périphérie de Toulon. Environ 400 militants FO étaient présents à la réunion, qui s’est déroulée sous la présidence de Franck Bergamini, membre de la commission exécutive confédérale de FO, secrétaire général de l’Union départementale FO des Bouches-du-Rhône et de l’union régionale FO PACA.

Myriam Barnel a été réélue au poste de secrétaire générale de l’Union départementale du Var. Dans son rapport devant les congressistes, elle a évoqué la situation économique et sociale du département et elle a rendu compte de l’activité de l’UD.

Dans sa résolution adoptée à l’unanimité, le congrès affirme que FO s’engage résolument à combattre pour le maintien et le développent du modèle social, des acquis et des droits de tous les salariés, travailleurs économiquement dépendants, jeunes, chômeurs, actifs retraités et pensionnés.

Les élections dans la fonction publique au coeur des débats

Les élections professionnelles dans la fonction publique ont aussi été au centre des débats du XXXIIIe congrès du Var, alors qu’il était réuni une quinzaine de jours avant le début du scrutin du 6 décembre.

Le Var compte 95 000 entreprises, et est le troisième département de la région PACA en termes d’emploi, avec 315 000 emplois. Le tertiaire marchand et le tertiaire non marchand représentent respectivement 46% et 38,7 % de l’emploi total dans le département. L’activité industrielle compte pour 6,2% de l’emploi et la construction pour 7,4%. Le tourisme reste l’activité économique majeure du département. Le taux de chômage dans le Var fluctue entre 10 et 12% selon les saisons, haute et basse, indique Myriam Barnel.

Nous subissons dans notre département les retombées de la politique menée au niveau national, avec beaucoup de suppressions de services publics, souligne Myriam, de nombreuses trésoreries ont été fermées ces dernières années, et dans les écoles, les fermetures de classes et les suppressions de postes de professeurs ont pour conséquence des classes surchargées.

Des moyens humains et matériels dans les hôpitaux et les Ehpad

Dans sa résolution générale adoptée à l’unanimité, le congrès revendique le rétablissement des 45 postes d’enseignants supprimés dans les lycées et collèges, alors que 410 élèves supplémentaires ont été accueillis dans le Var. Le congrès exige aussi l’arrêt des contre-réformes du collège et du lycée et l’abandon du projet de loi du ministre Blanquer qui permet de légiférer par ordonnances dans le but de fusionner les académies.

Dans le domaine de la santé, les congressistes affichent la volonté de stopper le plan santé 2022 et de donner des moyens humains et matériels nécessaires dans les hôpitaux et les Ehpad.

Le congrès dénonce ainsi la baisse des embauches des ouvriers d’État dans le secteur de la Défense, alors que la base de défense de Toulon figure parmi les plus gros employeurs du département, avec près de 2 000 salariés.

Tandis que le Var a subi de terribles inondations en octobre, le congrès demande le renforcement des effectifs dans les services concernés. Seuls quatre agents sont affectés à l’établissement des plans de prévention des risques inondations, constate le congrès.

Augmentation générale des salaires

Alors que le mouvement des Gilets jaunes venait de débuter, Myriam a rappelé dans son rapport devant le congrès qu’il ne faisait que reprendre, pour partie, des revendications portées de longue date par FO. Des revendications FO qui ont été réaffirmées dans la résolution, parmi lesquelles l’augmentation générale des salaires et des services publics forts, garants de proximité, d’égalité et d’une redistribution des richesses et de la solidarité entre tous.

Françoise Lambert Journaliste à L’inFO militante - Santé - Retraite