Votation contre la loi Travail : la mobilisation se multiplie

Votation par Nadia Djabali

Article publié dans le Dossier Loi Travail
Votation pour le retrait de la loi travail : top départ le 2 juin 2016 à l’UD FO des Deux-Sèvres !

Dans les Deux-Sèvres, l’UD a d’abord imprimé 1 000 bulletins mais cela n’a pas suffi. « Il faut faire un tirage en quantité », se réjouit Jocelyne Baussant, secrétaire générale de l’UD FO 79.

Pour la votation contre la loi Travail, les syndicats du département ont décidé de s’installer dans tous les marchés. Ils ont commencé par Niort pour se rendre ensuite à Melle, Saint-Maixent-l’Ecole, Bressuire, Thouars et Parthenay.

Deux questions pour une votation

Tous les jours de 11 h à 13 h 30, une urne accueille les bulletins posant deux questions : « Pour ou contre le retrait du projet de loi Travail ? » et « Faut-il aujourd’hui des droits nouveaux pour les salarié(e)s, jeunes, privé(e)s d’emplois et retraités ? »

C’est à l’heure du déjeuner que ça se passe, pour permettre aux salariés des petites entreprises de donner leur avis. Pour les plus grandes boîtes, c’est plus simple, des délégués et des militants FO sont sur place pour recueillir la votation de leurs collègues.

Des débuts encourageants

Jocelyne Baussant ne cache pas son optimisme. Cette première séance sur le marché niortais est plutôt encourageante. Car la votation est un bon moyen pour les retraités, chômeurs, personnes de passages et salariés de débattre sur ce projet de loi que la plupart réprouve. Et tout cela se passe dans la bonne humeur et la bonne entente. Car les récentes déclarations comparant les syndicalistes à des terroristes n’ont en tout état de cause pas pris dans la population. « Heureusement », constate soulagée Jocelyne Baussant.

Les bulletins des Deux-Sèvres rejoindront ceux glanés dans toute la France. Ils seront remis au Président de la République après le 15 juin. Une manière de montrer au gouvernement que le mouvement continue malgré l’usage du 49-3 et la non prise en compte de l’opinion des 70% des Français.


Projet de loi Travail : bulletin de votation citoyenne à retourner par courrier à Force Ouvrière - Secteur juridique, 141, avenue du Maine, 75014 Paris ou par courriel à votation@force-ouvriere.fr
PDF - 222.6 ko

Nadia Djabali Journaliste à L’inFO militante

Plus dans le Dossier Loi Travail
Tous les articles du dossier

Première mobilisation dans la rue le 9 mars

Dossier Loi Travail par Clarisse Josselin

Les syndicats, dont FO, la CGT et les organisations de jeunesse, exigeant le retrait de l’avant-projet de loi Travail, ont appelé à une première mobilisation le 9 mars. C’est à cette date que le texte devait initialement être présenté en Conseil des ministres, avant un report au 24 mars. Une centaine de (...)

Loi Travail - Jean-Claude Mailly : « Nous ne baisserons pas les bras, y compris pendant l’été »

Emploi et Salaires par Nadia Djabali

« Nous ne laisserons pas tomber », prévient d’emblée Jean-Claude Mailly, lors de la conférence de presse tenue dans les locaux de FO ce lundi 4 juillet. Devant un parterre de journalistes, il ajoute : « Si le projet de loi Travail est voté en l’état, il sera comme un chewing-gum qui colle aux chaussures pendant les semaines et les mois à venir. »

Des droits fondamentaux ou fondamentalement « dérogeables » ?

Dossier Loi Travail par Mathieu Lapprand

Pour Manuel Valls, « il n’y aura donc plus de règles s’appliquant à tous – et donc nécessairement rigides, dictées d’en haut, “depuis Paris” – , comme si les salariés concernés ne savaient pas ce qui est bon pour eux ».
Au-delà de la démagogie du propos, c’est l’architecture du droit du travail qui est (...)