[13,6 %] L’inquiétante montée du travail précaire

Le chiffre par Michel Pourcelot

© Patrick ALLARD/REA

Le taux de précarité des travailleurs a atteint 13,6 % de l’emploi total en 2017 contre 12 % il y a dix ans, selon un rapport bisannuel de l’Observatoire des inégalités publié le 4 juin 2019. La courbe de ce taux de précarité (emplois à durée déterminée, intérim et apprentissage) est repartie en flèche depuis 2014.

Sur dix ans, ce chiffre de 13,6 % s’inscrit en parallèle avec la montée de la flexibilité et de la pauvreté (+ 600 000), le rapport soulignant qu’un million de personnes sont en emploi tout en possédant un niveau de vie inférieur au seuil de pauvreté (50 % du revenu médian). Ce taux de 13,6% est le résultat d’une moyenne : il atténue des taux bien plus élevés dans certaines catégories comme les jeunes (54 %) et les ouvriers. À eux seuls, les ouvriers non qualifiés remplissent un tiers des emplois précaires. Les femmes sont toujours plus concernées que les hommes : leur taux de précarité s’établissant à 14,4 % contre 12,8%.

Michel Pourcelot Journaliste

Sur le même sujet

Familles monoparentales : à 80% des femmes

Le chiffre par Michel Pourcelot

Dans 80% des familles monoparentales, c’est une femme que l’on trouve comme parent, selon des chiffres de l’Insee, publiés en 2016. Il monterait même à 83,6% selon le journal Le Monde du 19 mars 2019. Ces données ont été remises en lumière à l’occasion de la dernière Journée internationale des droits de (...)