Jean-Claude Mailly sur Europe 1 le 17 août 2014

C’est l’économie demain par Jean-Claude Mailly

Le secrétaire général du syndicat Force Ouvrière Jean-Claude Mailly a réagi sur Europe 1 aux déclarations de Manuel Valls, le Premier ministre, qui affirmait qu’il était « hors de question” de changer de politique face à la panne de croissance.

« C’est une erreur, c’est une erreur . […] Il faut savoir réajuster une politique économique quand elle ne fonctionne pas, là visiblement, on ne réajuste pas. […] C’est bien de dire la vérité, elle est dure, etc., mais faut en tirer les conséquences. Ça veut dire que ce qui a été entrepris ne marche pas, et le pacte de responsabilité, c’est beaucoup d’argent par les fenêtres, c’est 41 milliards sur trois ans qui vont peser sur le budget de l’État, qui conduisent aux 50 milliards de réduction de dépenses, qui pénalisent les salariés. Donc il faut savoir rectifier les choses. »

 Voir en ligne  : Europe 1

Sur le même sujet

En France, l’OFCE prévoit 127 000 chômeurs de plus en 2014 et 2015

Le prix de l’austérité par Mathieu Lapprand

Pour l’OFCE, la croissance repartirait en France pour les deux prochaines années. Un redémarrage de 1,2% en 2014 et de 1,6% en 2015, contre 0,3% l’an passé. Mais ce redémarrage est contrarié par la poli­tique d’austérité qui, selon l’organisme, coûtera 0,9 point de croissance en 2014 et 0,7 point en 2015. (...)

Une étude montre que les inégalités s’accroissent

Statistiques par Mathieu Lapprand

En 2011, la pauvreté augmente tandis que les plus aisés poursuivent leur enrichissement. Le constat dressé par l’Insee montre que l’austérité ne touche pas toute la population française. Elle s’avère implacable pour les plus faibles et bénéfique pour les plus riches.

Un débat : la France connaît-elle la rigueur ou l’austérité ?

Economie par David Rousset, Valérie Forgeront, journaliste L’inFO militante

Comment définir précisément les politiques économiques menées depuis cinq ans et leurs conséquences ?
Le Premier ministre le martèle : « Nous ne faisons pas d’austérité. » Pour appuyer son raisonnement il explique que l’austérité existe en Grèce, où les montants des retraites ont été baissés, en Espagne, où (...)

Respecter les travailleurs grecs

Communiqué de Force Ouvrière par Jean-Claude Mailly

Le peuple grec ne doit plus être soumis à une austérité destructrice comme c’est le cas depuis plusieurs années.
Le gouvernement grec résiste, à juste titre, contre l’orthodoxie économique et financière découlant du pacte budgétaire européen et de la pratique du FMI.
Pour le secrétaire général de FO, (...)