Reprise de Dia, FO exige une clause sociale

Communiqué de la FGTA-FO par FGTA-FO

La FGTA-FO se félicite qu’à son initiative le rachat de Dia fasse l’objet d’une offre globale, et non d’un découpage.

La FGTA-FO demande à être reçue par la direction de Carrefour au plus tôt afin d’examiner en détail cette reprise du point de vue des questions sociales. Il s’agira d’étudier précisément les conséquences de cette vente pour les salariés et les délais dans lesquelles elles surviendront.

La FGTA-FO exige dès à présent l’intégration d’une clause sociale dans cette cession afin de prendre en compte l’intérêt des salariés. Chaque salarié qui pourrait voir son poste de travail supprimé doit être reclassé.

 Voir en ligne  : FGTA-FO - Site internet

FGTA-FO AGRICULTURE, ALIMENTATION ET TABACS ET ACTIVITÉS ANNEXES

Sur le même sujet

Scandale social chez A2Pas

Emploi et Salaires par FGTA-FO

Force Ouvrière constate que l’enseigne A2Pas (groupe Auchan) ne respecte pas ses obligations de maintien des droits des salariés de Dia, transférés, selon la décision de l’Autorité De La Concurrence, suite au rachat par le groupe Carrefour

Face à cette situation, FO s’inquiète sur le maintien et les conditions de l’emploi des salariés transférés sur l’enseigne A2Pas.

Ils luttent contre l’éclatement de Dia

Portrait par Clarisse Josselin

Nadine Viane, 48 ans, et Cyril Boulay, 45 ans, sont respectivement secrétaire syndicale Paris – Île-de-France et délégué syndical central chez Erteco (Dia). Ils alertent sur la mise en gérance des magasins, une catastrophe sociale.
Ils sont tous les deux entrés à FO au début des années 2000. Nadine, (...)