Accord signé pour la réévaluation des salaires minima de branche AFB inférieurs au SMIC

Fédération FEC-FO par Employés et Cadres

Jean Claude MOSCHETTI/REA

Ce n’est pas sans mal que la branche AFB a pu enfin conclure un accord permettant aux 3 niveaux de classification les plus bas de passer à 5% au‐dessus du Smic.

Maintenant, c’est toute la grille qui doit être travaillée pour le maintien du pouvoir d’achat de tous les salariés de la branche, mais aussi pour conserver l’attractivité de la profession.

Les entreprises de la branche engrangent des milliards chaque année grâce au travail de leurs salariés. Aujourd’hui, ces entreprises ont un devoir vis‐à‐vis de ceux‐ci !

Nous attendons un signe fort dès la rentrée : une négociation loyale, sans lien avec nos positions sur d’autres négociations en cours, mais dans l’intérêt des salariés.

Nous serons à pied d’œuvre dès la rentrée.

Employés et Cadres Secrétaire Général

Sur le même sujet

Hausse des salaires dans les Banques : FO Banques dénonce l’écart entre les annonces et la réalité !

Fédération FEC-FO par Employés et Cadres

En ce début d’année, la presse a relayé les mantras du lobby bancaire, évoquant « des augmentations collectives qui se généralisent dans la Banque... », ou encore le choix des grandes banques françaises de procéder à « des augmentations générales en plus de confortables augmentations individuelles », et font état de projection des augmentations moyennes des salaires de + 4% pour 2022, + 3% en 2023 et ainsi qu’en 2024 dans la Banque.

Banques - Association française des banques : on continue à détruire les emplois !

Emploi et Salaires

En effet, les chiffres emploi pour 2015 viennent de tomber et malheureusement ils ne sont pas bons ! Pourtant si nous les regardons dans les grandes masses, on pourrait croire que contrairement à 2013 et 2014, où notre profession avait détruit plusieurs milliers d’emplois, en 2015 le nombre de salariés aurait augmenté de 600 personnes !