Accord sur la réforme de la gouvernance économique de l’UE : FO dit non !

Communiqués de FO par Branislav Rugani, Secteur Europe - International

Force Ouvrière a pris connaissance de l’accord, trouvé dans la nuit du 9 au 10 février 2024, entre une poignée de négociateurs du Parlement européen et du Conseil à l’issue de négociations opaques, sur la réforme de la gouvernance économique de l’UE entérinant le retour à l’austérité !

Cet accord crée une austérité 2.0 encore plus incisive contre les services publics et contre les droits des travailleurs avec un chantage aux réformes structurelles, comme la réforme de l’assurance-chômage ou celle des retraites, à chaque fois justifiées par la gouvernance économique de l’UE.

Force Ouvrière n’a cessé de se mobiliser pour une réforme ambitieuse de la gouvernance économique de l’UE une réforme qui mène à l’abolition du Pacte budgétaire européen et à une révision drastique du Pacte de Stabilité et de Croissance. FO s’est mobilisée sans relâche aux côtés de la Confédération Européenne des Syndicats, y compris à travers deux euro-manifestations, pour rappeler le profond rejet par les travailleurs de l’austérité, suicidaire sur le plan social, économique et démocratique.

A quelques mois seulement des élections européennes, FO appelle donc solennellement les eurodéputés et l’ensemble des gouvernements européens à s’opposer à cet accord et à prendre le temps nécessaire pour inscrire des garanties en soutien aux investissements publics, notamment sociaux, ceux nécessaires pour garantir des services publics de qualité et abordables pour tous, et ceux vitaux pour faire face aux défis de demain, des transitions justes aux évolutions démographiques en passant par l’autonomie stratégique de la France et de l’Europe !

FO dit stop à l’austérité 2.0 !

Les derniers communiqués Tous les communiqués

FO dénonce la mise en place d’un reste à charge pour l’utilisation du CPF annoncée par l’exécutif

Communiqués de FO par MICHEL BEAUGAS, Secteur Emploi - Assurance chômage - Formation professionnelle -

Depuis novembre 2022, l’exécutif oscille entre son désir de limiter les dépenses faites en matière de formation professionnelle continue et celui de conserver l’image du compte personnel de formation (CPF). Ainsi, il n’a cessé de faire planer la menace d’un reste à charge aux salariés dans le (...)

8 mars, journée internationale des droits des femmes - Exigeons l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes !

Communiqués de FO par Béatrice Clicq, Secteur Égalité professionnelle

Alors que le rapport du Haut Conseil à l’Egalité (HCE) sur le sexisme alerte sur un risque de régression des droits des femmes, ce 8 mars 2024 doit être l’occasion de rappeler que l’égalité entre les femmes et les hommes est un principe constitutionnel qui doit se concrétiser, dans la vie de (...)