Agihold revient sur ses engagements et veut supprimer 150 emplois chez Toupargel !

Fédération FGTA-FO par FGTA-FO

© Benoit DECOUT/REA

Communiqué de la Fédération générale des travailleurs de l’agriculture, de l’alimentation, des tabacs et des services annexes Force Ouvrière

L’entreprise de commerce de gros Toupargel a été reprise en début d’année par les principaux actionnaires de Grand Frais. Ils s’étaient engagés auprès du Tribunal de commerce de Lyon à conserver tous les emplois pendant une période de deux ans sous peine de verser une amende de 10 000 euros par salarié.

C’est avec stupeur que FO, organisation syndicale majoritaire, a appris aujourd’hui l’intention de la Direction de licencier 150 salariés !

Pour cela, Agihold entend demander au Tribunal de Commerce l’autorisation de revenir sur ses engagements, notamment sur la clause des 10 000 euros de pénalité.

La FGTA-FO et FO Toupargel dénoncent cette requête et ce PSE surprise. FO et ses élus ne donneront en aucun cas leur aval à une telle stratégie et étudient déjà avec leurs experts tous les moyens de s’y opposer et de défendre l’emploi des salariés trompés par Agihold .

 Voir en ligne  : FGTA-FO

FGTA-FO AGRICULTURE, ALIMENTATION ET TABACS ET ACTIVITÉS ANNEXES

Sur le même sujet

Aubert & Duval : une entreprise stratégique à protéger

Fédération FO Métaux par Métaux

Après des mois d’incertitude et d’inquiétude, la mise en vente d’Aubert & Duval a été officialisée par sa maison-mère, le groupe Eramet, ce 2 décembre, assortie d’un plan de départs volontaires qui concernera 462 postes.

Carambar : FO en pleine lutte pour le respect des salaires

InFO militante par Elie Hiesse, L'Info Militante

Production quasiment à l’arrêt et marathon de négociations. A Marcq-en-Baroeul (Nord), les 114 salariés de l’usine historique de fabrication du célèbre bonbon, soutenus par FO, majoritaire, bataillent pour limiter au maximum la baisse de rémunération, que la Direction entend imposer dans le cadre du déménagement à huit kilomètres de la production. Les discussions reprennent ce jeudi 11 février.