Annonce de suppressions de 900 postes à la Société Générale : FO Banques condamne !

Emploi par Employés et Cadres

Photographie de Mohamed Yahya (originally posted to Flickr as Société Générale) [CC BY-SA 2.0]

Communiqué de la Fédération des Employés et Cadres FO - Banques et Stés Financières

Alors que les Echos annoncent la suppression par la Société Générale de 900 postes... à rajouter aux 2 550 annoncées, la Fédération FO Banques et Sociétés Financières condamne ces nouvelles destructions d’emplois.

Une fois de plus, l’emploi et les salariés sont sacrifiés pour permettre toujours plus de « milliards d’euros de bénéfices ». Pour FO Banques, c’est honteux !

Une fois de plus et bien que les résultats soient bons, la destruction de ces emplois va dégrader encore les conditions de travail.

Une fois de plus, ce que vont subir les salariés de la Société Générale c’est :

  • Le chantage à l’emploi.
  • Des mutations géographiques forcées.
  • Des mutations fonctionnelles imposées.
  • Une augmentation de la charge de travail pour le personnel.
  • La dégradation des conditions de travail.
  • ...

Pour les clients, les impacts seront également importants : une centaine de fermetures d’agences, en plus de celles déjà prévues.

Seul objectif de ces fermetures, ne garder à terme que les agences les plus rentables !

Là encore c’est la course effrénée aux milliards d’euros de bénéfices, l’oubli du rôle de financement de l’économie locale et d’accès aux financements pour les particuliers, les PME et les artisans...

FO Banques et Sociétés Financières condamne ces suppressions d’emplois uniquement justifiées par des réductions de coûts afin d’accroitre des bénéfices déjà plus que confortables et récurrents.

Jusqu’à quand le gouvernement continuera-t-il de fermer les yeux et de laisser détruire les emplois dans les banques françaises ?

FO Banques saisira dans les prochains jours le gouvernement afin de combattre ces suppressions d’emplois que l’on peut qualifier de « boursières ».

Employés et Cadres Secrétaire Général

Sur le même sujet

De 25 000 à 30 000 emplois menacés dans les banques

Emploi et salaire par Clarisse Josselin

Malgré les milliards d’euros de bénéfices engrangés par les banques en 2016, les plans sociaux se multiplient, des agences ferment, les salaires stagnent et les conditions de travail se dégradent dans la branche. FO lance l’alerte et en appelle au gouvernement.

Commerce et banque : FO condamne des licenciements boursiers en cascade

Emploi et salaires par Clarisse Josselin

En amont de la manifestation contre le projet de réforme des retraites, la fédération des employés et cadres FEC-FO a organisé le 21 septembre une conférence de presse pour dénoncer les licenciements boursiers en cascade dans les secteurs du commerce et des banques. Des représentants des salariés de Conforama et Castorama ont apporté leur témoignage.

Les banques continuent de tailler dans les effectifs

Emploi et salaires par Clarisse Josselin

La Société Générale va supprimer 530 postes supplémentaires tandis que HSBC songerait à céder son réseau de détail en France. Pour FO, si la conjoncture pousse les banques à se réinventer, ce ne doit pas se faire sur le dos des salariés.