Assemblée générale de l’UDR FO de l’Isère

Retraite par Union Confédérale des Retraités-FO

Mardi 22 janvier 2019, plus d’une trentaine de retraités FO se sont retrouvés à la Bourse du Travail de Grenoble.

Le bilan de l’année 2018 a été fait, qui a vu les retraités manifester massivement quatre fois à Grenoble à l’appel des 9 organisations (FO, CGT, CFTC, CFE-CGC, FSU, Solidaires, FGR, LSR). Les retraités sont aujourd’hui très nombreux dans les actions menées par les « gilets jaunes ». Toutes les grèves et les actions engagées pour la défense des services publics et l’amélioration du pouvoir d’achat, la colère des gilets jaunes, tout ceci aurait dû inciter le Président de la République à changer de politique… pourtant celui-ci a choisi d’ignorer la colère !

C’est donc toujours avec détermination que se prépare la prochaine mobilisation du 31 janvier 2019 sur les mots d’ordre portés par le « groupe des 9 » entre autres :

 l’annulation de la hausse de la CSG pour tous les retraités ;

 la revalorisation des pensions, conformément au code de la sécurité sociale, à la hauteur de l’inflation : 1,7% pour 2018 ;

 le retour à l’indexation sur les salaires ;

 le maintien de la pension de réversion selon les modes de calcul actuels ;

 rétablissement de l’ISF, de la taxation des dividendes, de l’impôt progressif ;

 suppression du CICE et des exonérations de cotisations patronales ;

 éradication de la fraude et de l’évasion fiscales.

L’assemblée a également rappelé que nombre d’Ehpad et de services d’aide à domicile sont en situation de rupture. Il est urgent d’éradiquer les situations de maltraitance des personnes âgées en perte d’autonomie, conséquences de l’asphyxie financière, en respectant le ratio « un soignant pour un résident » et en diminuant le reste à charge des personnes âgées dépendantes et de leurs familles.

Les retraités ont salué la prise de position du congrès de la Fédération des Services Publics et de Santé FO qui va dans ce sens et tire la sonnette d’alarme.

Rendez-vous a été pris pour la prochaine AG le jeudi 13 juin qui sera animée par Didier Hotte, secrétaire général-adjoint de l’UCR.

La matinée s’est achevée dans la convivialité autour d’un buffet.

Sur le même sujet

Budget 2019 : attaques tous azimuts contre les plus modestes

Economie par Valérie Forgeront

Les projets de lois de finances de l’État (PLF) et de la sécurité sociale (PLFSS) pour 2019 seront présentés fin septembre mais déjà le gouvernement annonce la couleur. Le 26 août, dans une interview accordée à un hebdomadaire le Premier ministre livre la philosophie générale que le gouvernement entend appliquer à ces projets et dévoile au passage quelques mesures.

Ambiance cacophonie budgétaire et mécontentement social

Emploi et Salaires par Valérie Forgeront

Aux lois de finances votées en cette fin d’année s’est ajouté un projet de loi voté en urgence le 22 décembre. Ce texte « pour des mesures d’urgence économiques et sociales » présenté par le gouvernement introduit quatre dispositions censées calmer la grogne sur le pouvoir d’achat.

Pouvoir d’achat plombé dès le 1er janvier 2018 ?

Revue de presse par Michel Pourcelot

Une note de conjoncture publiée mardi 19 décembre par l’Insee, l’Institut national de la statistique et des études économiques, estime que les hausses et baisses d’impôts prévues dans le budget « ôterait 0,3 point à l’évolution du pouvoir d’achat » sur l’ensemble de l’année. Le gouvernement a réagi. La presse aussi. Aperçus.

Budget 2018 : au bonheur des fortunés

Economie par Valérie Forgeront

Les députés ont adopté ce 24 octobre en première lecture le volet recettes du projet de loi de finances pour 2018. Par un vote sans surprise et en amont de l’examen du volet dépenses qui débute en novembre, l’Assemblée nationale acte pour l’instant d’une baisse des recettes fiscales nettes de 406 millions d’euros.