Benteler : le drame peut encore être évité

Fédération FO Métaux par Métaux

Communiqué de FO Métaux

Près de 400 salariés risquent de perdre leur emploi avec la fermeture, annoncée le 18 novembre, de l’usine de sous-traitance automobile Benteler de Migennes (Yonne) d’ici fin 2022. FO Métaux a d’ores et déjà alerté les pouvoirs publics et va à présent mener le combat sur le terrain avec cette conviction : le drame industriel et humain peut encore être évité. A l’appel de notre organisation, les salariés ont organisé un blocage du site.

La direction de Benteler avait annoncé en juin dernier son intention de se désengager de Migennes et de sa volonté de chercher un repreneur. Elle a depuis justifié sa décision par le fait que chiffre d’affaires et production seraient en baisse, ce que conteste avec force FO Métaux, et a expliqué que le groupe Benteler connaît une restructuration au niveau mondial et n’a pas les moyens de réinvestir dans le site de Migennes. Des contrats pour la production de châssis n’auraient également pas été renouvelés à cause de problèmes de qualité sur la livraison en 2017, problèmes réglés depuis, mais qui ont eu un impact négatif sur les gros clients.

Pour notre organisation, il est clair que tous les prétextes sont bons pour tenter de justifier ce qui n’est rien d’une autre qu’une délocalisation pour raisons financières, alors pourtant que le site tourne à plein régime, les salariés travaillant même les samedis et dimanches. Le haut niveau des stocks laisse également à penser que la direction anticipe un conflit, lequel ne pourrait venir que d’un projet de PSE que les salariés redoutent à présent de voir dévoilé, et ce d’autant plus que la direction vient d’écarter les potentiels repreneurs.

Face à cette situation, notre organisation rappelle sa revendication de voir maintenus le site et les emplois chez Benteler Migennes, son refus de voir une usine viable et rentable être sacrifiée sur l’autel du profit. Pour FO Métaux, des solutions doivent être trouvées pour pérenniser la localisation en France de l’activité industrielle, et elle demande à ce que les pouvoirs publics et les donneurs d’ordre industriels prennent leurs responsabilités en ce sens.

Métaux Secrétaire général

Sur le même sujet