Changement à la tête d’Orange : les revendications demeurent

Fédération FO COM par Postes et Télécommunications - FO COM

© Pascal SITTLER/REA

Communiqué de FO Com

FOCom prend acte de la décision de Stéphane Richard de présenter sa démission de P-DG au conseil d’administration, après sa condamnation dans le cadre de l’affaire Tapie.

FOCom ne se prononce pas sur le fond de l’affaire mais trouve regrettable qu’elle aboutisse à interrompre l’action de celui qui a permis la sortie de la crise sociale à Orange.

FOCom souhaite une transition la plus sereine possible, respectueuse du personnel et des engagements pris.

FOCom souhaite en particulier la poursuite et l’aboutissement des négociations en cours dans un climat apaisé.

Le syndicat attend du futur président et du futur directeur général un dialogue social de qualité, reconnaissant l’importance des salariés et de leur engagement dans la marche de l’entreprise.

Il attend aussi qu’ils poursuivent le développement d’Orange et assurent l’avenir de son personnel dans un marché très chahuté.

Sur le même sujet

Face à la régression sociale, FO Com appelle à la résistance

Congrès d’UD par Clarisse Josselin

Le 23e congrès de la fédération FO Com s’est tenu du 11 au 14 juin à Marseille, en présence d’environ quatre cents délégués. La préservation des services publics, des acquis sociaux, des conditions de travail et de l’emploi ont été au cœur des discussions. Christine Besseyre a été élue au poste de secrétaire générale.

Télécommunications : FO demande une véritable politique publique

Concurrence par Evelyne Salamero

Le mariage entre Bouygues et Orange a été annulé le 1er avril. Quatre opérateurs continuent de se disputer le marché des télécommunications en France. Une hyper-concurrence dont FO COM dénonce les effets destructeurs. Elle demande une véritable politique publique des télécommunications organisée autour (...)