Changement à la tête d’Orange : les revendications demeurent

Fédération FO COM par Postes et Télécommunications - FO COM

© Pascal SITTLER/REA

Communiqué de FO Com

FOCom prend acte de la décision de Stéphane Richard de présenter sa démission de P-DG au conseil d’administration, après sa condamnation dans le cadre de l’affaire Tapie.

FOCom ne se prononce pas sur le fond de l’affaire mais trouve regrettable qu’elle aboutisse à interrompre l’action de celui qui a permis la sortie de la crise sociale à Orange.

FOCom souhaite une transition la plus sereine possible, respectueuse du personnel et des engagements pris.

FOCom souhaite en particulier la poursuite et l’aboutissement des négociations en cours dans un climat apaisé.

Le syndicat attend du futur président et du futur directeur général un dialogue social de qualité, reconnaissant l’importance des salariés et de leur engagement dans la marche de l’entreprise.

Il attend aussi qu’ils poursuivent le développement d’Orange et assurent l’avenir de son personnel dans un marché très chahuté.

Sur le même sujet

La disparition inquiétante de l’État dans les entreprises publiques

Privatisation par Nadia Djabali

Aéroports de Paris, Orange, Française des jeux, Renault, EDF, Engie, chacun y va de son pronostic depuis que Bruno Le Maire, le ministre de l’économie, a annoncé d’importantes cessions d’actifs de l’État. Objectif : financer l’innovation à hauteur de 10 milliards d’euros. Quelles entreprises sont concernées ? Rien d’officiel n’a pour le moment été communiqué.

Orange : pour FO, le volet humain reste insuffisant

Télécommunications par Evelyne Salamero

« Orange à la croisée des chemins ». L’intitulé donné par FO Com à sa sixième table ronde annuelle sur l’avenir du leader des télécommunications en dit long sur l’ampleur des défis auxquels sont confrontés les dirigeants et les personnels du groupe.