Communiqué de FO

Contre les inégalités et l’accentuation de la précarité, il faut préserver la revalorisation du SMIC

Recommander cette page

Une récente étude de la Dares (ministère du Travail) sur la revalorisation du Smic au 1er janvier 2017 montre que plus d’un salarié sur 10 est payé au Smic et que ce sont les salariés, principalement les plus fragiles, qui en bénéficient : les salariés à temps partiel et les femmes. En effet, parmi la population concernée, 55,2 % sont des femmes.

Pour Force Ouvrière, cette étude vient conforter le fait que le projet de désindexation totale ou partiel prôné par le groupe des experts du Smic serait socialement et économiquement contre-productif car il accentuerait les inégalités sociales, la précarité et la pauvreté.

A propos de cet article

Sur le même sujet

Vidéos sur le même sujet

Mots-clés associés

En complément

Newsletter - Communiqués

Abonnez-vous à la lettre d’information « Communiqués de Force Ouvrière »

Éphéméride

17 juillet 1945

En France, ouverture du procès du maréchal Pétain. Il sera condamné à mort et sa peine sera commuée en détention à vie.