Décision du ministre délégué chargé des Comptes publics, Olivier Dussopt

Retraite par Union Confédérale des Retraités-FO

Olivier Dussopt, Ministre délégué auprès du ministre de l’Économie, des Finances et de la Relance, chargé des Comptes publics. © HAMILTON/REA

Communiqué de l’UCR-FO

L’UCR-FO a appris avec satisfaction la décision du ministre délégué chargé des comptes publics, Olivier Dussopt, d’annuler les créances lancées contre 200 000 retraités suite à une erreur de calcul du montant de la CSG.

L’UCR-FO avait sollicité le ministre en expliquant que si le droit à l’erreur existe dans les organismes publics, il doit jouer en faveur des assurés sociaux.

Dans son courrier au ministre, l’UCR-FO avait souligné les risques entraînés par la transformation des organismes de Sécurité sociale en agents du fisc.

Sur le même sujet

Lettre ouverte du Secrétaire général de Force Ouvrière du 7 septembre 2018

Communication par Pascal Pavageau

Depuis mai 2017 qu’a été entamée une transformation profonde du pays à marche forcée, tout est prétexte à la destruction de notre modèle social et républicain : dans cette vision idéologique, nos acquis et valeurs mais aussi nos pratiques comme la négociation collective sont autant de freins dont il faudrait se défaire dans la course vers le « nouveau monde ».

M. Macron et son gouvernement continuent, les retraités et les retraitées aussi. Journée nationale de manifestations décentralisées le jeudi 14 juin 2018

Retraite par Union Confédérale des Retraités-FO

Les organisations de retraité-e-s du groupe des 9 (CGT, FO, CFTC, CFE-CGC, FSU, Solidaires, FGR-FP, LSR, Ensemble & Solidaires-UNRPA) se sont réunies le 11 avril 2018 pour décider des suites à donner aux mobilisations engagées par elles, notamment le 28 septembre 2017 (80 000 manifestants) et le 15 mars 2018 (plus de 160 manifestations et plus de 200 000 manifestants).

L’UCR-FO appelle aux manifestations du 16 novembre 2017

Retraite par Union Confédérale des Retraités-FO

Les retraités se sont mobilisés par dizaines de milliers le 28 septembre contre : La hausse brutale de la CSG de 1,7 point appliquée à 60% des retraités qui entraînera une nouvelle baisse de leur pouvoir d’achat et déstabilisera le financement de la Sécurité sociale ; L’annonce d’un nouveau gel des pensions pour 2018 ; La baisse de l’APL qui s’ajoute aux ponctions fiscales de ces dernières années.