Des allocations de plus en plus Net

Consommation par Michel Pourcelot

Pratiquant parfois le « testing », le magazine 60 millions de consommateurs avait ainsi déjà épinglé, en 2014, des agents immobiliers enclins à la discrimination. Cette fois-ci, la cible est d’autant plus cruciale qu’il s’agit de « trois des grands services publics français », Pôle emploi, les caisses d’allocations familiales (CAF) et les caisses primaires d’Assurance maladie (CPAM). Le but : « vérifier s’ils savaient encore répondre au téléphone », via des « usagers cherchant à connaître les conditions d’obtention d’une aide financière précise à laquelle ils pouvaient prétendre ». Constat révélé dans le numéro d’octobre 2016 : en moyenne, plus de la moitié des personnes ayant appelé, après quelques minutes d’attente parfois facturées, se sont fait renvoyer sur le site Internet, même en ayant précisé ne pas disposer d’outil informatique adéquat et sans obtenir de réponses sur les renseignements demandés.

Accent africain à éviter

Le record de renvoi sur le Net appartient aux CAF : « Neuf fois sur dix, l’appelant a été plus ou moins rapidement orienté sur le site Web ». Alors que 21 % des Français ne maîtrisent pas l’outil Internet, rappelle le magazine. Ce ne sont d’ailleurs pas ceux qui en ont le moins besoin. D’autre part, la fracture numérique n’a pas été vraiment réduite et nombre de portions du territoire ne sont desservies que difficilement. Les appels ont été passés par quatre profils d’usagers : « une personne malentendante, une autre avec un fort accent africain, une troisième n’ayant pas d’accès Internet chez elle, et un usager lambda ». À Pôle emploi, le profil d’usager avec un accent africain atteint un taux record de 77 % d’insatisfaction. Et le magazine de conclure qu’« avec le tout-Internet, un Français sur cinq peut ainsi se retrouver exclu des aides sociales de base et risque de devoir renoncer à ses droits ». Morale : manque de personnel et Internet font des économies. 


Michel Pourcelot Journaliste

Sur le même sujet

1,88 million de bénéficiaires du RSA

Le chiffre par Michel Pourcelot

Le nombre de personnes percevant le RSA s’élevait à 1.883.800 million fin 2017, selon une étude de la Drees (Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques) publiée le 7 mars 2019.

Quand la Cour des comptes distribue ses bons ou mauvais points

Rapport 2018 par Valérie Forgeront

Elles sont classées du vert au rouge. Elles, ce sont les recommandations faites les années précédentes par la Cour des comptes. Des recommandations plus ou moins suivies par les pouvoirs publics. Au fil d’un pavé de plus de cinq cents pages, les magistrats de la rue Cambon reviennent sur le degré d’application de leurs préconisations.