Désormais, les salaries de l’opérateur de interphonie Free conjuguent leur avenir avec Force Ouvrière Communication

Fédération FO COM par Postes et Télécommunications - FO COM

FO Com

Les élections professionnelles d’avril 2022 au sein de l’Unité Economique et Sociale de Free/Illiad viennent de donner la majorité à Force Ouvrière et, c’est une bonne nouvelle pour la jeune équipe de militants qui a su donner de son temps auprès de l’ensemble des salariés de l’entreprise.

Les 5 629 salariés pourront compter sur les élus Force Ouvrière pour porter leurs voix et défendre leurs intérêts.

Avec une représentativité de 58,23%, FO Com obtient 20 sièges sur 30 au Comité Social et Economique, dont 15 pour les employés et 5 pour les cadres. L’organisation syndicale devenant ainsi majoritaire dans les deux collèges à l’issue d’un second tour ce 26 avril 2022.

ILIAD 2022 Représentativité Sièges Titulaires
    Employés Cadres
FO 58,23% 15 5
CFDT 41,77% 4 4
CGT/SUD NON 2 0

Merci à l’ensemble des électeurs salariés cadres et non cadres qui ont permis ce résultat.

Ensemble nous allons œuvrer pour que l’avenir de l’entreprise passe aussi par celui de ses salariés !

Sur le même sujet

Philippe Charry, nouveau secrétaire général de FO Com : « La seule issue est de défendre le service public et de le rétablir là où il a disparu »

Congrès de Fédération par Evelyne Salamero

FO hebdo : tu viens d’être élu Secrétaire Général de la Fédération FO Com. Peux-tu te présenter et rappeler ton parcours syndical ? Philippe Charry : Je suis syndiqué depuis mon entrée aux PTT en 1978, je suis issu du terrain. Mon arrivée à la Fédération en 2010 m’a permis de me familiariser avec les (...)

Free n’aime pas les syndicats libres

Développement syndical par Evelyne Salamero

Le centre d’appel Qualipel, à Vitry sur Seine en région parisienne (Val-de-Marne), emploie environ 500 salariés qui travaillent depuis 2012 à la satisfaction des abonnés de l’opérateur Free, lui-même filiale du groupe Iliad. FO, implantée dans l’entreprise depuis 2015 seulement, est majoritaire, avec 34% (...)