Economie

Ecomouv’ : United actionnaires of Benetton

, Mathieu Lapprand

Recommander cette page

C’est un consortium contrôlé à 70% par l’italien Autostrade per l’Italia. Le reste du capital est détenu par des groupes français : Thales (11%), SNCF (10%), SFR (6%) et Steria (3%).

Autostrade est une filiale à 100% d’Atlantia, la société qui gère la plupart des autoroutes italiennes.

Elle-même est détenue à 48% par le fonds d’investissement Sintonia, propriété notamment de la famille Benetton et de la banque Goldman Sachs.

La SNCF est le premier transporteur routier français via sa filiale Geodis. Elle aurait donc payé la taxe française la plus importante à sa propre filiale Ecomouv’... Contestant les conditions de passation du marché, l’ex-directeur de la Sanef, concurrent malheureux, a en effet saisi le Service central de la prévention de la corruption du ministère de la Justice pour « faits relevant du délit de favoritisme, de trafic d’influence et d’incitation à la corruption ». L’Union syndicale des Douanes FO avait exprimé publiquement ses craintes en termes de civisme fiscal face à un tel dispositif privatisé et instable juridiquement.

A propos de cet article

Sur l’auteur

Sur le même sujet

Mots-clés associés

En complément

Éphéméride

25 juin 1957

Convention de l’Organisation internationale du travail (OIT) sur le travail forcé

Chaque État membre s’engage à le supprimer comme mesure de coercition ou d’éducation politique, de méthode de mobilisation et d’utilisation de la main-d’œuvre, de mesure de discipline de travail ou de discrimination raciale, sociale, nationale ou religieuse.