FO-Cadres condamne la remise en cause de l’universalité des droits

Allocations familiales par Union des Cadres et Ingénieurs

FO-Cadres condamne la décision du gouvernement de moduler les allocations familiales en fonction des ressources. Sous couvert d’une recherche d’une plus grande justice sociale, cette réforme s’inscrit en fait dans la continuité des politiques d’austérité menées jusqu’à ce jour par l’exécutif.

Ce choix conduit une fois de plus à faire peser sur les salariés et leur famille tout le poids des efforts. En remettant ainsi en cause l’universalité des droits, le gouvernement ouvre la voie au démantèlement de la protection sociale tout en accroissant la pression sur les classes moyennes. Car si ce levier de l’austérité budgétaire ne remplit pas les fonctions annoncées, il représente un moyen pour détricoter l’État social sous couvert de réformes structurelles. En témoigne, les attaques contre les systèmes de retraite, de santé, les allocations chômage, le salaire minimum, la durée légale du travail et le travail du dimanche.

En 2007 dans un article paru dans le magazine Challenges, Denis Keesler, grand idéologue du Medef, disait : « il s’agit de défaire méthodiquement le programme du CNR (Conseil national de la résistance) ». Ce qui désormais est en bonne voie !

Union des Cadres et Ingénieurs Secrétaire général

Sur le même sujet

Austérité contre universalité

Communiqué de Force Ouvrière par Jocelyne Marmande

L’annonce du gouvernement de moduler les allocations familiales en fonction des revenus, n’a pas pour objectif d’amener plus de justice, mais tout simplement d’habiller d’une autre manière sa politique d’austérité.
Pour justifier sa politique d’économie tout azimut, le gouvernent n’hésite pas à ouvrir (...)