Grève à Météo-France du 26 au 28 février 2016 : La FEETS FO apporte son soutien

Service Public

La Fédération de l’Équipement, l’Environnement, les Transports et les Services Force Ouvrière (FEETS FO) condamne le dépeçage de Météo France.

A peine le ministère de l’environnement s’est-il vu attribué la responsabilité des « relations internationales sur le climat » que la Ministre poursuit, dans son propre pays, la casse de l’outil Météo-France pourtant au cœur des enjeux liés au changement climatique.

Ainsi, après s’être félicitée de l’implication de ses services pour la réussite de la COP21, S. Royal poursuit, en l’amplifiant :

 la politique de réductions du budget de fonctionnement de Météo-France ;

 les coupes franches dans ses effectifs.

Avec environ 1 seul remplacement sur 5 départs à la retraite, ce sont maintenant 96 emplois dont la suppression est annoncée pour 2016 !

Pourtant, pour rester sur le sujet du Climat au cœur de l’actualité, rappelons que selon l’OMM (Organisation Météorologique Mondiale), l’institution spécialisée des Nations unies : « Chaque euro consacré à la préparation aux aléas météorologiques, climatiques et hydrologiques permet d’en économiser sept qu’il faudrait autrement dépenser pour remédier aux pertes économiques consécutives à une catastrophe ».

Alors, combien coûteront aux générations futures les 400 millions d’euros d’économies budgétaires du seul PLF 2016 (hors établissements publics) aux MEEM-MLHD [1] ?

Et sur le court-terme, quelles missions au service de la sécurité des personnes et des biens, au travers d’alertes sur les phénomènes météorologiques dangereux, devront-elles être abandonnées puisque c’est en termes d’abandons de missions que se projettent désormais ces ministères ?

La FEETS-FO soutient pleinement l’action engagée notamment par son Syndicat national appelant les agents de Météo-France à la grève, les 26, 27 et 28 février prochains.

Notes

[1Ministère de l’environnement, de l’énergie et de la mer et Ministère du logement et de l’habitat durable

Sur le même sujet

Vigne et fécondité : des crus pas très séminaux

Consommation par  Michel Pourcelot

Les grandes régions viticoles, Aquitaine, Midi-Pyrénées et Bourgogne, sont les plus touchées en France par la baisse de la qualité du sperme, selon une étude menée au niveau régional par l’Institut de veille sanitaire (InVS). La publication de cette dernière dans la revue internationale Reproduction est (...)

Circulation alternée : pair, impair et manque ?

Toute l’actualité par  Michel Pourcelot

L’instauration d’un dispositif de circulation alternée à compter du lundi 17 mars a été décidée par le gouvernement, pour Paris et sa petite couronne, en raison du dépassement pendant plusieurs jours du seuil d’alerte maximal de pollution aux particules fines. Beaucoup d’encre a coulé dans la presse quant à l’efficacité et l’opportunité de cette mesure.