International

Iran : mort en détention du syndicaliste Shahrokh Zamani

, Evelyne Salamero

Recommander cette page

Trois syndicalistes iraniens : au centre, Shahrokh Zamani, mort en détention. À gauche, Mahmouf Salehi, condamné à neuf ans de prison. À droite, Ali Nejati, arrêté le 15 septembre dernier.

Le syndicaliste iranien Shahrokh Zamani a été retrouvé mort dans sa cellule le 13 septembre. Il était membre du Comité d’aide à la création d’organisations de travailleurs. La confédération FO a saisi la CSI (Confédération syndicale internationale) qui a décidé de déposer une plainte à l’OIT (Organisation internationale du travail). FO a demandé au président français d’intervenir auprès du gouvernement iranien en faveur d’une enquête indépendante et de la libération immédiate des militants syndicalistes, de plus en plus nombreux, emprisonnés pour le seul fait de leur activité syndicale.