L’aide au logement en maison de retraite ou en EHPAD

La Lettre de l’UCR-FO n°89 par Union Confédérale des Retraités-FO

Une aide au logement de la Caisse d’allocation familiale (CAF) peut être attribuée aux personnes résidant dans un établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad), une maison de retraite, une unité de soins de longue durée ou dans un logement-foyer.

Sous réserve de remplir les conditions requises, la CAF peut en effet attribuer l’Aide personnalisée au logement (APL), l’Allocation de logement à caractère social (ALS) ou l’Allocation de logement familiale (ALF), prestations dont il faut préciser qu’elles ne sont pas cumulables.

Le montant de l’aide est défini en fonction des barèmes en vigueur, selon divers critères : les ressources du bénéficiaire (qui ne doivent pas dépasser certains plafonds variant en fonction de la composition du foyer et la localisation), le montant du loyer en logement-foyer, le tarif hébergement en Ehpad.

En outre, le logement doit répondre à certains critères de décence et de conditions minimales d’occupation. La superficie du logement doit être de 9 m² minimum pour une personne seule et de 16 m² pour deux personnes. Dans les Ehpad, plus de deux personnes ne peuvent pas occuper une même chambre.

Les demandes d’aide au logement doivent être adressées à la CAF du lieu de résidence ou peuvent être accessibles en ligne en téléchargeant le formulaire de demande sur le site dédié.

Sur le même sujet

14 propositions de l’UCR-FO pour un droit des retraités et personnes âgées à un habitat et un environnement adaptés

La Lettre de l’UCR-FO n°92 | La question du logement des retraités et personnes âgées par Union Confédérale des Retraités-FO

Le groupe de travail « Conditions de vie » a consacré une réunion à la question du logement. Il a repris les revendications qui avaient été exprimées dans une étude du Comité national des retraités et des personnes âgées, parue en mai 2006, à laquelle l’UCR-FO avait activement collaboré.

Le chiffre aujourd’hui : 1 500 euros

Consommation par Michel Pourcelot

Les Français ont perdu en moyenne près de 1 500 euros annuels de pouvoir d’achat en cinq ans, soit depuis 2009, selon une étude publiée le 24 septembre dernier par le magazine 60 millions de consommateurs. Principaux responsables : le logement (loyer, gaz, électricité, etc.) et la voiture (carburant, (...)

Précarité énergétique : un décret « décence » totalement indécent

Communiqué de l’AFOC par AFOC

Une des principales avancées de la loi de transition énergétique, adoptée l’an dernier, est menacée de détricotage. Son article 12 prévoyait en effet d’instaurer un minimum de performance énergétique pour tout logement en location : enfin les bailleurs ne pourraient plus louer des passoires thermiques et (...)