Congrès d’UD

La Sarthe droit devant, priorité au développement

, Françoise Lambert

Recommander cette page

Le XXVIIe congrès des syndicats FO de l’Union départementale de la Sarthe s’est tenu le 4 octobre 2018. Sylvie Goulet a été réélue au poste de secrétaire générale de l’UD. Le développement syndical, mais aussi la défense des services publics et des emplois, ont été au cœur des débats.

Deux cent cinquante militants Force Ouvrière ont participé au XXVIIe congrès des syndicats FO de la Sarthe, qui s’est tenu à Arnage, le 4 octobre 2018, sous la présidence de Pascal Pavageau, alors Secrétaire général de la confédération. Sylvie Goulet é été réélue au poste de secrétaire générale de l’Union départementale et les rapports d’activité et de trésorerie ont été adopté par le congrès.

Le développement syndical, la défense des emplois et des services publics ont été au centre des débats et du rapport de Sylvie Goulet devant le congrès.

Dans la Sarthe, le taux de chômage est proche de la moyenne nationale, à 9,8%. Les emplois sont répartis dans les secteurs industriel et tertiaire. L’usine Renault du Mans qui employait environ 4 000 salariés à la fin des années 90, compte aujourd’hui moins de 2 000 salariés aujourd’hui, indique Sylvie Goulet.

Impact de la loi Travail et des ordonnances Macron

Le plus gros employeur du département est aujourd’hui le centre hospitalier du Mans, avec 4 000 agents. Dans le secteur privé, l’impact de la loi Travail et des ordonnances Macron se font sentir. Alors nous livrons une bataille pour l’emploi, nous soutenons nos syndicats et nous mettons tout en oeuvre pour limiter les suppressions d’emploi, expose Sylvie Goulet.

Dans sa résolution générale, le congrès demande, pour le département, un véritable plan de réindustrialisation..

Mobilisations pour le service public et l’emploi

Dans le secteur public, de nombreuses mobilisations ont eu lieu ou sont en cours, pour défendre le service public et l’emploi, notamment dans le secteur de la santé, dans les Ehpad et les hôpitaux.

A l’hôpital de Saint-Calais, où le service des urgences est menacé de fermeture, la mobilisation se poursuit depuis le mois de juin. A l’établissement public en santé mentale de la Sarthe, qui compte 1 200 salariés, le syndicat FO se bat pour sauver une unité de 19 lits d’hospitalisation et stopper la suppression de postes de pédopsychiatres.

Préserver les structures syndicales existantes

La priorité de l’Union départementale de la Sarthe demeure le développement syndical, avec la préservation des structures syndicales existantes et la création de nouvelles structures.

Parmi les actions entreprises par FO dans le département, figure la redynamisation de l’Union locale de la Ferté-Bernard. Une nouvelle équipe a été mise en place et le renouveau de l’UL a été fêté à l’occasion du 1er mai 2018 avec une réunion des militants FO du département, à laquelle l’UD a apporté son soutien technique et logistique.

Campagne de distribution de tracts

L’Union départementale s’est également engagée cette année dans une campagne de tractage en entreprises. L’objectif est d’informer sur le rôle du syndicat et de faire des implantations syndicales dans des lieux de travail sans présence syndicale, explique Sylvie Goulet.

Aux Façonnages du Perche, une usine du secteur papiers-cartons de plus de trois cents salariés, un salarié a contacté l’UD suite à la distribution de tracts, dans la perspective de construire une liste FO aux élections CSE. Celles-ci doivent se tenir en janvier.

Des distributions de tracts ont également été organisées dans l’entreprise de préparation de plats cuisinés frais Marie et chez Ouest VDL, une usine qui assemble des pièces de camping-car pour Trigano, deux entreprises situées à Sablé-sur-Sarthe.

83,48% pour FO chez Alsetex

Depuis mars 2015, nous avons créé neuf structures syndicales dans le secteur privé et quatre dans le secteur public, indique Sylvie Goulet. L’une des dernières-nées est une section syndicale créée en septembre 2018 chez Alsetex, une entreprise de la métallurgie spécialisée dans la fabrication d’éléments d’armement. Un mois plus tard, fin octobre 2018, lors des élections CSE, la liste FO a obtenu 83,48% des votes, loin devant les deux autres listes syndicales, se félicite la secrétaire générale de l’UD FO de la Sarthe.

A l’Union départementale, notre objectif, c’est toujours droit devant, sur la base de nos revendications, celles de notre congrès et du congrès confédéral, conclut Sylvie Goulet.