Le processus de réinsertion des personnes détenues est en danger dans les établissements pénitentiaires

Communiqué de la FGTA-FO par FGTA-FO

Le renouvellement du marché de gestion délégué des Services à la personne publié en février 2015 pour les établissements pénitentiaires abandonne complètement les services d’aides aux personnes détenues dans les missions d’évaluation, d’aide à l’orientation, de formation professionnelle et d’aide au retour à l’emploi privant ainsi ces personnes de toute possibilité de réinsertion dans la vie professionnelle lors de leur sortie.

Les conséquences se mesurent aussi en termes de perte d’emploi pour 300 experts en insertion « psychologues du travail, conseillères en emploi et en insertion… » qui opèrent sur ces missions dans les entreprises actuellement délégataires. Ces personnes fortes d’une expérience de plus de vingt ans au service de l’État n’ont maintenant plus aucune perspective d’avenir.

Sollicités à de nombreuses reprises sur la situation de ces personnes et sur l’avenir de la réinsertion des personnes détenues, l’État n’apporte aucune réponse alors même que nos gouvernants prônent que la lutte contre le chômage et la relance de la consommation, en cette période électorale, doit être une priorité…

Où sont passées les missions fondamentales que sont développer et favoriser les aménagements de peine, et lutter contre la récidive ? La FGTA-FO et le syndicat FO Sodexo Justice Services attendent des engagements clairs des pouvoirs publics et des administrations concernées pour préserver les emplois et la qualité du service public.

 Voir en ligne  : FGTA-FO - Site internet

FGTA-FO AGRICULTURE, ALIMENTATION ET TABACS ET ACTIVITÉS ANNEXES

Sur le même sujet

Pénitentiaire : les agents manifestent le 22 octobre

Action par  Valérie Forgeront

Les personnels pénitentiaires manifestent à Paris le 22 octobre à l’appel de quatre syndicats dont FO Surveillance (SNP-FO) et FO Administratifs (SNJ-FO). Souffrant de conditions de travail dégradées, ces fonctionnaires demandent notamment la création de 540 emplois, que soient pourvus les 1 200 postes (...)

Entre manipulation des statistiques et rêve de business

Délais d’attente au permis de conduire

C’est bien connu, on fait dire aux chiffres ce que l’on veut : ainsi, depuis quelques mois, les données publiées par l’Administration servent les ambitions d’un ensemble d’organisations patronales d’auto-écoles.